Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Ouverture à Korhogo d’un forum sur la libre circulation des personnes et des biens
Publié le vendredi 8 mai 2015  |  AIP
Comment




Korhogo - Un atelier de restitution sur la libre circulation des personnes et des biens et l’accès transfrontalier aux services publics s'est ouvert jeudi à l’hôtel le Mont Korhogo en vue d’échanger et de partager les expériences et les résultats des études diagnostiques pour une meilleure intégration régionale et sous-régionale.

Il est initié par le Laboratoire des Sciences Sociales et des Organisation (LASSO) de Côte d’Ivoire en collaboration avec le Laboratoire Citoyennetés (LC ). Son objectif est "d’informer les acteurs locaux que sont la société civile, les acteurs institutionnelles et les partenaires au développement au niveau frontalier sur les problématiques, les enjeux et défis de la coopération transfrontalière, la règlementation, les atouts et faiblesses inhérents au processus d’intégration".

Il s’agit également de "partager et d’enrichir les acteurs, les initiatives d’appui, en vue d’améliorer la libre circulation des personnes et des biens, de favoriser la coopération transfrontalière entre les collectivités territoriales et les organisations de la société civile, de constituer un répertoire des acteurs et des initiatives qui contribueront à la coopération transfrontalière, à la libre circulation des personnes et des biens ainsi qu’à l’accès des services locaux de bases aux frontières".

Les travaux porteront? notamment sur l’accès transfrontalier aux services sociaux de base et à la libre circulation des personnes et des biens, les initiatives transfrontalières portées par les organisations de la société civiles (OSC) et les initiatives transfrontalières portées par les collectivités territoriales décentralisées (CTD).

Les résultats attendus sont, entre autres, le partage des résultats des études diagnostiques, la mise en débat et l’enrichissement de ces résultats, un répertoire des initiatives et l’identification des bases de collaborations et des pistes d’action pour la suite de la mise en œuvre du programme qui porte sur l’accompagnement des initiatives, les signatures d’accords de coopérations et de diffusion des résultats diagnostics.

Ce forum qui s’inscrit dans la 3ème phase du programme action publique et citoyennetés (APC) réunit en tout 60 participants venus des régions de la Bagoué, du Tchologo et du Poro.

La tenue de ce forum relève de ce que "l’intégration sous-régionale et régionale présente un bilan peu reluisant malgré des avancées non négligeables au niveau institutionnel et réglementaire avec son corollaires de tracasseries policières et administratives, les difficultés d’accès transfrontaliers aux services locaux de base, le peu de sentiment d’appartenance communautaire, le durcissement des frontières par les Etats avec la multiplication des services de contrôles".

Le Laboratoire Citoyennetés est une association de droit privé burkinabé qui travaille sur la gouvernance et la citoyenneté et qui pense qu’il faut partir du local comme espace pour impulser et accélérer l’intégration pour qu’elle profite aux populations.

Le LASSO quant à lui conduit le programme Action Public et Cytoyenneté (APC 3).

(AIP)
apk/akn/ask
Commentaires


Comment