Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

Technologie: « Open source », une solution pour les entreprises
Publié le vendredi 15 mai 2015  |  Cote d’Ivoire Economie
Technologie:
© Cote d’Ivoire Economie par DR
Technologie: « Open source », une solution pour les entreprises
Comment




Smile Côte d’Ivoire a organisé un workshop au mois d’avril dernier : « Open Source Management Day, by Smile CI ». Il s’agissait pour les organisateurs de présenter à l’ensemble des invités une palette de solutions « open source » éprouvées et matures, de faire connaître des cas d’implémentation réussis localement et ailleurs, et de leur faire découvrir le savoir-faire de Smile Côte d’Ivoire et de ses partenaires.

«C’est une activité que nous voulons annuelle et sélective, qui s’adresse aux décideurs des entreprises du marché local et sous-régional», a indiqué Kouassi Patrick, directeur général de Smile CI. Une petite analyse faite indique que le niveau de maturité des entreprises vis-à-vis de l’open source a beaucoup évolué ces deux dernières années. Les conséquences économiques de la crise, l’évolution des relations DSI-métiers de l’entreprise, celle des stratégies des acteurs du marché IT ont participé à cette prise de conscience des enjeux et des possibilités de l’open source. Avant, il fallait convaincre qu’il ne s’agissait pas d’une «sous-solution». Aujourd’hui il faut justifier sa non-prise en compte.

Si l’open source entre dans les entreprises, ce n’est pas juste l’affaire de programmeurs incontrôlables. C’est véritablement que les bénéfices sont énormes. Les administrateurs et exploitants le savent: rien n’est plus fiable et performant qu’un serveur Linux pour faire tourner un serveur d’application Java, par exemple, ou encore une base de données. D’ailleurs, il serait ridicule d’affirmer : «Nous sommes une grande entreprise, avec un immense système d’information, critique pour la marche des affaires, l’open source n’est pas fait pour nous.» Car les plus grandes plateformes au monde sont construites sur des socles open source. Les géants de l’Internet, Google, Facebook, Amazon et les autres, s’appuient massivement sur des composants et grands produits open source. Ils ont des exigences de qualité de service, de performance et de productivité qui valent bien celles des plus grandes entreprises, et ils ont choisi l’open source. Ils ont les avocats parmi les plus compétents, les plus rigoureux du monde. Et cela ne les a pas empêchés de définir une politique open source volontariste.

Parmi les bénéfices les plus importants de ce type de solutions on peut citer la pérennité, la liberté de choix, le respect des standards, la dynamique d’évolution et le standard de fait. Mais même si les bénéfices sont réels, toutes les solutions ne se valent pas. Et c’est l’objet de ce référentiel que de vous présenter les meilleures solutions, celles prêtes à l’emploi dans les contextes les plus exigeants. Aujourd’hui, seul l’écosystème IT s’exprime sur l’open source, et sa vision en est essentiellement technologique. Les divergences et les incompréhensions sont nombreuses avec les utilisateurs qui considèrent souvent qu’il faut décorréler le business de l’usage des solutions open source.

Quels sont les enjeux ?

Les enjeux de l’open source portent à la fois sur la gestion des compétences, la continuité des activités, les projets, l’évolution des solutions et les coûts. Les modèles économiques du logiciel libre demeurent complexes, et les entreprises utilisatrices ne les comprennent ni ne les maîtrisent encore suffisamment, par exemple en matière de modèles de distribution et de gestion des licences (libres à portée étendue, à portée limitée ou permissives). Le risque est alors de considérer le logiciel open source comme totalement libre d’utilisation (même professionnelle), alors que certains sont soumis à des licences, ce qui expose l’entreprise à un risque juridique. Aux côtés de Kouassi Patrick, DG de Smile CI, se tenaient Alain Arditi membre fondateur de Smile et directeur de Smile Hosting, ainsi que Mme Lise Bohrer, responsable de l’offre training et SIRH de Smile CI.

Jean-Claude Acké
Commentaires

Dans le dossier

TIC
Titrologie



Cote d’Ivoire Economie N° 42 du

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment