Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Logements sociaux: le ministre Sanogo plaide pour que le programme LEM s’étende aux fonctionnaires et aux FRCI
Publié le samedi 16 mai 2015  |  AIP
Cérémonie
© Autre presse par DR
Cérémonie de lancement des travaux d`aménagement foncier de l`opération AGEF-BLANCHON
Jeudi 10 avril 2014. Le ministre de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, Mamadou Sanogo a procédé au lancement de l’aménagement d’un terrain de 20 hectares à Bingerville et Bessikoi. Ce projet d`aménagement est piloté par l`Agence de Gestion Foncière (AGEF).
Comment




Abidjan - Le ministre de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, Mamadou Sanogo, a plaidé jeudi, lors du lancement du projet de Lotissement à équipements modérés (LEM) par le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, à Songon Adiopodoumé, pour que le programme s’étende aux fonctionnaires et aux agents des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI).

"A ce stade de notre propos, nous voulons faire un plaidoyer pour la vulgarisation de ce projet qui, en plus des économiquement faibles, pourra loger des fonctionnaires à l’intérieur du pays et des agents des Forces républicaines de Côte d’Ivoire(FRCI)", a plaidé M. Sanogo.

Il a en outre souligné que les Fonds de soutien à l’Habitat (FSH) qui couvrent l’ensemble des fonctionnaires et les personnes à faibles revenus peuvent leur permettre d’avoir accès à un financement pour acquérir la plateforme.

Le ministre de la Construction a lors de son allocution, souhaité que "le projet LEM soit éligible aux exonérations fiscales dont bénéficie le projet de logements sociaux afin de baisser le coût final".

La phase pilote du projet LEM s’étend à quatre sites que sont le village Djondjoumin, Biabou2, Songon Adiopodoumé et Songon Kassemblé sur une superficie totale de 32 hectares.

Le concept LEM, a expliqué le ministre Sanogo, avec une forte implication du gouvernement à travers le ministère qu’il a en charge, en liaison avec le secteur privé, "est la solution toute trouvée pour produire en masse des logements à moins de cinq millions FCFA et satisfaire ainsi la promesse du president de la République en la matière".

Le Premier ministre a par arrêté no 283/PMMEF du 19 août 2013, créé le Centre de facilitation des formalités d’accès au logement(CEFFAL).

Ce centre a conclu sur instruction de M. Sanogo le programme immobilier LEM. Il a pour objet de permettre, particulièrement aux habitants des quartiers précaires et les zones à risque déguerpis ou non déguerpis d’avoir accès à un espace viabilisé et sécurisé de 80 à 108 m2 en moyenne à Abidjan et 120 m2 à l’interieur du pays dans une zone à urbanisation planifiée bénéficiant de toutes les commodités de base (eau, électricité, et assainissement).

amak/ask
Commentaires


Comment