Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Chefs d’Etats africains: Voici les préférés de François Hollande
Publié le jeudi 21 mai 2015  |  L’Inter
Comment




De ses réseaux socialistes, François Hollande a gardé des liens personnels avec des présidents comme le Nigérien Mahamadou Issoufou, le Malien Ibrahim Boubacar Keïta ou le Guinéen Alpha Condé.

A priori, il y a deux François Hollande, celui qui rencontre Joseph Kabila à Kinshasa, le 13 octobre 2012, et celui qui reçoit le même Kabila, le 21 mai 2014 à Paris. La première fois, le président français est glacial. Il n'a fait ce déplacement congolais que pour garantir le succès du 14è sommet de l'Organisation internationale de la francophonie (Oif). « Si vous n'y allez pas, ce sera la mort de la Francophonie », lui a dit en substance Abdou Diouf, le secrétaire général de l'Oif - un brin alarmiste. Lors de son discours à l'ouverture du sommet, le président français ne dit pas un seul mot de remerciement à son hôte et ne prononce jamais son nom. En revanche, quelques heures plus tard, il rencontre longuement et chaleureusement les veuves de Floribert Chebeya et de Fidèle
Bazana, les deux militants des droits de l'homme disparus entre les mains de la police congolaise en juin 2010.

Le 21 mai 2014, changement total d'attitude. François Hollande reçoit tout sourire Joseph Kabila à l'Élysée. À la fin de l'entretien, il le raccompagne sur le perron et échange avec lui une longue poignée de main. Alors qui est le vrai François Hollande? Sans doute ni l'un ni l'autre. Avant d'entrer à l'Élysée, l'homme a été pendant trente ans un élu local. En Corrèze, dans la France rurale, son mentor René Teulade lui a très vite conseillé de ne pas serrer la main des gens en regardant déjà les suivants. Il lui a appris à traînasser avec la crémière et l'instituteur. Chez Hollande, chaque geste est calculé et chaque sourire est calibré.
... suite de l'article sur L’Inter

Commentaires


Comment