Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Lancement d’une microfinance au capital de 500 millions de FCFA à Odienné
Publié le lundi 25 mai 2015  |  APA
Lancement
© Ministères par DR
Lancement de la campagne de sensibilisation à la sécurité routière
Lundi 30 mars 2015. Abidjan. Lancement de la campagne de sensibilisation intensive à la sécurité routière à l’occasion des fêtes de pâques 2015 à l`ex-corridor de Gesco, à Yopougon. Photo: le ministre des Transports, Gaoussou Touré.
Comment




Odienné (Côte d'Ivoire)- Une microfinance au capital de 500 millions de FCFA vient d'être lancée à Odienné dans l'extrême Nord-Ouest de la Côte d'Ivoire pour apporter une solution à l'épineux problème d'accès aux crédits bancaires des opérateurs économiques de cette région, a appris APA, dimanche, de source officielle.

Dénommée Caisse d'épargne de crédit pour le développement agricole et industriel de la Côte d'Ivoire (CEDAICI), cette microfinance sous forme de Société anonyme au capitale de 500 millions de FCFA entièrement libellé et détenu à 100% par des opérateurs économiques nationaux installés dans le district du Denguélé.

"Nous allons lancer bientôt les activités de cette Caisse (...)", a déclaré dans un entretien à APA, le ministre des Transports, Gaoussou Touré, initiateur de ce projet dont la création est surtout motivée par la volonté des cadres du Denguélé d'apporter une "solution à l'épineux problèmes d'accès aux crédits bancaires des opérateurs économiques ivoiriens, notamment les femmes et les jeunes qui sont les maillons les plus faibles du pays".

La CEDAICI a pour objectif principal, la collecte de l'épargne et sa transformation en crédit à la clientèle. Les crédits seront surtout orientés vers les opérateurs économiques "porteurs de projets rentables" à réaliser dans le district du Denguélé notamment ceux relatifs à l'agriculture et à l'agro-industrie.

"Les négociations pour trouver un partenaire technique et financier qui rentrera dans le capital et apportera une ligne de crédit d'au 5 milliards de FCFA nécessaires aux financements des projets à réaliser dans le district du Denguélé conformément au plan de développement du district, sont en bonne voie", rassure le ministre Gaoussou Touré.
LS/APA
Commentaires


Comment