Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Pose de la première pierre de l’Ecole primaire publique de Niamienkro (Tiébissou) / M’Bahia Maférima (SN RDR) : Le bilan d’Alassane Ouattara parle de lui-même
Publié le mardi 26 mai 2015  |  Ivoire-Presse
Pose
© Ivoire-Presse par DR
Pose de la première pierre de l`Ecole primaire publique de Niamienkro (Tiébissou)
Samedi 23 Mai 2015 . Tiébissou . Ouattara Kifory Pascal, préfet de département de Tiébissou a posé a première pierre de l`Ecole primaire publique de Niamienkro (Tiébissou)
Comment




La secrétaire nationale du Rdr à la famille et à la protection de l’enfant, M’bahia Maférima a saisi, samedi, l’occasion de la pose de la première pierre de l’école primaire de Niamienkro (Tiébissou), pour vanter le bilan du président Alassane Ouattara et sensibiliser sur l’appel de Daoukro. « Par son appel, le président Henri Konan Bédié, a décidé de partager avec l’ensemble des Ivoiriens, sa vision pour une Côte d’Ivoire qui renoue avec la stabilité et la paix, gages de tout développement harmonieux », a déclaré Mme M’bahia. « C’est un appel porteur d’une vision anticipative, délivré par un homme de paix et soucieux du bonheur des Ivoiriens », a dit la responsable du Rdr. Elle a soutenu que le président Alassane Ouattara était le « seul et unique candidat » du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix. « Il en est ainsi parce que son bilan est largement positif et parle de lui-même », a évoqué Mme M’bahia. « En quatre ans, le président Alassane Ouattara a comblé le retard de la Côte d’Ivoire dans tous les domaines », a fait valoir M’bahia Maférima, marraine de la pose de première pierre de l’école primaire de Niamienkro. Elle a cité quelques-unes des réalisations du chef de l’État : la construction de routes et de ponts, la revalorisation des prix des produits agricoles, l’électrification de plus de 800 localités, la mise en œuvre de la gratuité des soins ciblés, l’attractivité de la destination Côte d’Ivoire. La Sn du Rdr M’bahia Maférima a invité Niamienkro à traduire dans les urnes l’appel de Henri Konan Bédié, à savoir accorder un second mandat au président Alassane Ouattara. « Nous, dignes filles et fils de Félix Houphouët-Boigny, devons, au sein du Rhdp, agir de concert, afin de permettre à ce grand chef d’État, d’obtenir un succès sans précédent aux prochaines élections présidentielles », a laissé entendre Mme M’bahia. Plus tôt, elle avait félicité la Mutuelle pour le développement de Niamienkro, qui a pris l’initiative « de doter le village d’une école primaire avec le concours de la population et de toutes les bonnes volontés ». « Bravo pour cet engagement et surtout, pour cette volonté d’amener l’école à vos frères et à vos sœurs qui ne feront plus de longues distances pour acquérir le savoir », a signifié la marraine. « Merci pour tous les sacrifices que vous avez consentis pour donner à ces enfants la joie d’aller à l’école dans leur propre village », a dit à l’endroit de M’me M’bahia, N’da Koffi Fulbert, président de la Mutuelle. « L’histoire retiendra qu’un jour du 23 mai 2015, Niamienkro, seul village (du canton Nananfouê) qui ne dispose pas jusqu’à présent d’école primaire, pourra goûter enfin aux délices d’une école », a fait valoir M. N’da. Il a aussi remercié le ministre d’État auprès du président de la République Ahoussou Kouadio-Jeannot ainsi que Hadja Rokya Ouattara, respectivement haut patron et présidente de la cérémonie. Ouattara Kifory Pascal, préfet de département de Tiébissou, s’est félicité de la construction d’une école à Niamienkro. « Le président de la République et le gouvernement ont décidé de rendre l’école obligatoire à la rentrée scolaire 2015-2016. Je vous encourage à scolariser tous vos enfants sans distinction de genre », a déclaré M. Ouattara à l’intention des parents. L’Inspecteur de l’Enseignement primaire de Tiébissou, Abou Koffi François, avait insisté auprès des habitants de Niamienkro pour qu’ils déclarent les enfants à l’état civil. « Chers parents, je voudrais vous encourager à déclarer vos enfants à l’état civil et à les scolariser tous, garçons comme filles. Mettez les enfants à l’école, encadrez-les ! », a exhorté M. Abou Koffi. Notons que la marraine M’bahia Maférima a fait plusieurs dons (10 tonnes de ciment, des tôles, de la peinture…) pour aider à la construction de l’école primaire de Niamienkro. Ce sera une école de trois classes avec un bureau de directeur.
Commentaires


Comment