Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Fédération ivoirienne d’athlétisme : le projet de création de la ’’Famille de l’athlétisme’’ lancée
Publié le mercredi 27 mai 2015  |  Fédération
Sport:
© Autre presse par DR
Sport: lancement du projet de création de la Famille de l`Athlétisme
La Fédération ivoirienne d`athlétisme a lancé jeudi 21 mai 2015 dernier le projet de création de la ``Famille de l`athlétisme``
Comment




La Fédération ivoirienne d'athlétisme a lancé jeudi dernier le projet de création de la ''Famille de l'athlétisme''. De nombreuses anciennes gloires, entre autres Coulibaly Yoyaga, Sié Akpa, René Djedjemel, Mme Bouanga Akpa Yvonne, Koné Yélakan, Sawadogo Abdoulaye, Kadjo Djidji, Koré Louis, Cissé Salamata et Sakanoko Makaridja, des athlètes, des entraîneurs et des officiels en activité étaient présents à ces retrouvailles à la salle Emmanuel Dioulo du District d'Abidjan au Plateau. Ils étaient heureux de se retrouver plusieurs années après. A l'ordre du jour de ces retrouvailles un seul point: Création de l'Amicale "Famille de l’athlétisme". A l'occasion, le président de la fédération, Nicolas Debrimou a expliqué qu'il s'agit d'une rencontre de tous ceux qui ont fait l'athlétisme. «Aujourd'hui, je suis le président de la Fédération mais ceux qui ont bâti le socle de l'athlétisme sont encore là», a expliqué le président Debrimou, avant de préciser: «Nous ne devons pas oublier qu'avant nous, il y a eu des personnes qui ont contribué au rayonnement de l'athlétisme. A l'image du football, du Taekwondo et d'autres disciplines sportives, nous devons honorer nos anciens. Nous devons marquer notre reconnaissance aux anciens notamment le président Seri Gnoleba, l'ancien N'koumo Mobio, le fondateur du collège Montaigne… Il s'agit donc de mettre en place les bases d'une structure qu'on appellera: ''La Famille de l'athlétisme''. Elle réunira les anciens et les jeunes. Nous devons amener les anciens à nous aider grâce à leur expérience. Aux Etats-Unis, en Europe, on les voit encore dans stades, au bord des pistes...». Dans la foulée du président Debrimou, l'ancien roi du sprint ivoirien Gaoussou Koné, l'un des initiateur du projet, a salué la fédération, pour avoir pensé à rassembler les anciens autour de cette initiative. «En parlant de famille, le mot est bien trouvé parce que la famille regroupe tout, le père, la mère, les enfants etc. L'idée est géniale, il ne faut pas oublier les anciens, il faut les vénérer parce qu'ils ont droit à une reconnaissance de la nation ivoirienne. Nous encourageons la fédération. Les anciens ont des choses dans leurs têtes, il faut en profiter pendant qu'ils sont encore là. Nous adhérons pleinement à ce projet», a-t-il déclaré, le médaillée d'or du 100 et 200m des Jeux africains de Brazzaville en 1965. Il est d'ailleurs invité d'honneur du cinquantenaire des Jeux cette année à Brazzaville. Pour sa part, Mme Bouanga, l'ancienne directrice de l'Oissu a souligné qu'il y avait un besoin réel de reconstituer la famille de l'athlétisme à laquelle elle appartient car elle fut championne de Côte d'Ivoire du lancer de poids, au saut en hauteur et de handball. «L'idée est généreuse et belle. Il s'agit de renouer les chaînes de la génération.

Toutes les générations vont se retrouver pour réécrire les belles pages de l'athlétisme ivoirien», a-t-elle renchéri. Dans la même veine, Coulibaly Yoyaga, Mme Sakanoko Soungbè, directrice des sports de masse et d'autres anciennes gloires, ont marqué leur adhésion au projet. Ils ont indiqué qu'une famille n'est forte que dans la concertation et souhaité beaucoup de succès au projet qui verra le jour bientôt. Dans les jours à venir, un groupe de travail sera mis en place pour l'élaboration des textes qui conduiront à la tenue de l'assemblée générale constitutive.
Commentaires


Comment