Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

MACA : les détenues souhaitent plus d’attention pour réussir leur réintégration sociale
Publié le jeudi 28 mai 2015  |  AIP
Comment




Abidjan - Les femmes détenues à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) plaident pour plus d’attention de la société à leur égard, afin de réussir leur réintégration sociale au sortir du milieu carcéral.

Elles s'exprimaient, jeudi, lors d’une cérémonie dédiée à la fête des mères à leur intention par la direction des Affaires pénitentiaires (DPA), dans l’enceinte de la prison en présence du directeur de cette administration, Ouatta Abacar.

" La prison doit être un transit correcteur, un relai entre l’erreur et la correction, entre notre passé d’infracteur et notre futur d’acteur social et de citoyen respectueux des lois. Et cela ne peut se réaliser qu’avec la compréhension et la présence active de tous. Car il nous sera très difficile de réintégrer la société si elle nous maintient en permanence dans notre passé de détenues", a plaidé la porte-parole des 97 détenues du bâtiment F de la MACA.

C’est pourquoi, a indiqué la représentante, les détenues souhaitent une amélioration de l’alimentation, le traitement accéléré des dossiers et l’information sur le statut pénal, la fixation des cautions, selon le statut social du prisonnier, ainsi que l’assistance tout au long de la détention et un suivi post-libération.

La présidente du comité d’organisation, Ouattara Korotoum de la sous direction de la réinsertion et des affaires sociales, bien que soutenant ce plaidoyer, a fait remarquer aux détenues l’importance de leur rôle dans la réussite des divers processus mis en œuvre pour leur changement.

" La meilleure des aides réside en vous, dans votre capacité à vous remettre en cause et à vouloir changer", a conseillé Mme Ouattara.

Le régisseur de la MACA, Koné Hincléban a remercié les organisations non gouvernementales (ONG) et les partenaires pour leur aide. Il a reconnu les difficiles conditions de vie des prisonniers et de travail du personnel malgré les efforts du gouvernement et appelé la société à "tendre la main pour aider au relèvement" de toutes ces personnes qui ont fait une chute dans leur marche sociale. " Réussir le pari du changement, du relèvement du détenu exige d’importants moyens ; ce qui impose l’apport de tous", a affirmé M. Koné
Le directeur des affaires pénitentiaires a rendu un hommage aux femmes et salué le travail abattu par le personnel socioéducatif depuis plus d’une dizaine d‘années, afin de réussir la réinsertion sociale des prisonniers.

Cette cinquième édition de la fête des mères, organisée en l’honneur des femmes détenues à la MACA en collaboration avec des ONG notamment "Fiers ivoiriens", a été agrémentée par des sketchs, des prestations de danses et de karaokés et une exposition des objets fabriqués par les détenues. Elle avait pour thème "les années 50".

(AIP)
ik/akn/ask
Commentaires


Comment