Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire: la France "veille" à ce que l’enquête sur Kieffer ne soit pas entravée (Taubira)
Publié le mercredi 10 juin 2015  |  AFP
Coopération
© AFP par DR
Coopération - Arrivée à Abidjan de Christiane Taubira, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice Française
Répondant à l’invitation du Ministre Coulibaly Gnénéma, Christiane Taubira, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice Française est arrivée à Abidjan le Mardi 09 juin 2015 pour un séjour de 72 heures.
Comment




Abidjan - La France "veille" à ce que l'enquête sur la disparition à Abidjan en 2004 du journaliste Franco-canadien Guy-André Kieffer ne connaisse "aucune entrave", a affirmé mercredi la ministre française de la Justice Christiane Taubira, en visite en Côte d'Ivoire.

"Nous veillons à ce qu'il n'y ait aucune entrave à cette procédure (dans l'affaire Kieffer)" a déclaré Mme Taubira, à l'issue d'une audience avec le président ivoirien Alassane Ouattara. "Nous souhaitons fortement que la lumière soit faite sur ce qui est arrivé à Guy-André Kieffer" a-t-elle poursuivi, devant la presse, évoquant "une affaire extrêmement douloureuse".

Guy-André Kieffer a disparu le 16 avril 2004 sur un parking de la capitale économique ivoirienne alors qu'il avait rendez-vous avec Michel Legré, beau-frère de l'ex-Première dame ivoirienne Simone Gbagbo. Mme Taubira a salué une coopération de "qualité" avec la justice
ivoirienne, notamment à travers "des commissions rogatoires internationales (...) et des demandes d'entraide".

Le ministre ivoirien de la Justice, Gnénéma Coulibaly et son homologue française ont signé mercredi des accords en vue de "rentabiliser" et "systématiser" cette coopération. Guy-André Kieffer, journaliste indépendant, a disparu alors qu'il s'intéressait à des malversations, notamment dans la filière cacao dont la Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial.

En juillet 2014, le ministre ivoirien de la Justice, Gnénéma Coulibaly avait annoncé que de nouvelles auditions devraient se dérouler, dans le cadre de l'enquête. Trois mois plus tard, l'Elysée avait de son côté rappelé que l'élucidation de ce cas restait une "priorité pour la France", dans un courrier adressé à l'ONG Reporters sans Frontières (RSF).

En novembre 2014, le juge d'instruction français saisi de l'affaire Cyril Paquaux a introduit des commissions rogatoires internationales, mais attend désormais le retour de la partie ivoirienne.

L'enquête menée en France s'est orientée vers des cercles proches du pouvoir de l'ex-président Laurent Gbagbo, arrêté le 11 avril 2011 après une crise post-électorale de quatre mois, qui a fait quelque 3.000 morts. Laurent Gbagbo est emprisonné depuis plus de deux ans à La Haye, en attente d'être jugé par la Cour pénale internationale (CPI).

En avril, Bernard Kieffer le frère cadet du journaliste disparu a publié un livre intitulé "Le frère perdu", dans lequel il raconte sa "quête de vérité et de justice", parallèlement aux enquêtes judiciaires en cours.


eak/ck/fal
Commentaires


Comment