Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Sécurité humaine et lutte contre la traite des personnes : L’ONUDC et le Gouvernement signent un document d’engagement
Publié le jeudi 11 juin 2015  |  Ministères
Lutte
© Abidjan.net par Marc Innocent
Lutte contre la traite des personnes: l`ONUDC lie un partenariat avec le ministère de la Solidarité
Mercredi 10 Juin 2015. Abidjan. Le ministre de la solidarité, de la famille, de la femme et de l`enfant Madame Anne Désirée Ouloto a signé un accord de partenariat portant sur un projet de lutte contre la traite des personnes en Côte d`Ivoire et au Libéria, avec Monsieur Pierre Lapaque représentant régional de l`office des nations unies pour la lutte contre la drogue et le crime.
Comment




Un Atelier de lancement du projet "promotion de la sécurité humaine et la stabilité en Afrique de l’ouest à travers le renforcement de capacités en matière de traite des personnes en Côte d’Ivoire et au Libéria" s’est tenu mercredi à Abidjan, en présence de la Ministre de la Solidarité de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Anne Désirée Ouloto, du Représentant Afrique de l’ouest de L’ONUDC, Pierre Lapaque et de l’Ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire, Hiroshi Kawamura.

Cet Atelier avait pour objectif général d’informer des partenaires clés de la lutte contre la traite des personnes de l’initiative de L’ONUDC en appui au Ministère de la Solidarité de la Famille, de la Femme et de l’Enfant (MSFF) à travers le Comité de Lutte contre la Traite des Personnes en Côte d’Ivoire. L’ONUDC et le Gouvernement ivoirien on signé un document d’engagement, en vue du renforcement de la lutte contre la traite des personnes en Côte d’Ivoire.

Cette cérémonie consacre la matérialisation effective de l’appui que l’ONUDC en liaison avec les partenaires s’engagent à apporter à l’Etat de Côte d’Ivoire dans la lutte contre la traite des personnes, a expliqué la MSFFE, Anne Désirée Ouloto. « Le nouveau projet promotion de la sécurité humaine et la stabilité en Afrique de l’ouest à travers le renforcement de capacités en matière de traite des personnes en Côte d’Ivoire et au Libéria montre la voie de la dynamisation de cette lutte contre la traite des personnes », a dit la ministre. Elle a réitéré la ferme volonté du Président de la République, du Premier Ministre et de l’ensemble du Gouvernement « d’éradiquer ce phénomène qui compromet l’avenir de la jeunesse et ruine l’espoir de nombreuses familles ».

Ce projet estimé à 370.000 dollars et dont le financement est entièrement assuré par le Japon vise à mener des actions indispensables pour le bien-être des populations, a indiqué l’ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire, Hiroshi Kawamura. Anne Ouloto a, au nom du Gouvernement, dit sa gratitude à l’ambassade du Japon, à l’ONUDC et aux partenaires grâce à qui, ce projet connaîtra un succès.
Commentaires


Comment