Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Visibilité sur les actions du gouvernement : La Commission d’accès à l’information d’intérêt public et aux documents publics installée
Publié le lundi 15 juin 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment




Les douze (12) membres de la Commission d’accès à l’information d’intérêt public et aux documents publics (Caidp) ont prêté serment. C’était le vendredi 12 juin 2015 à la salle d’audience de la Cour d’Appel d’Abidjan, au Palais de justice d’Abidjan-Plateau.
« Je jure d’exercer mes fonctions avec intégrité, honnêteté, impartialité et probité dans le respect de la Constitution, des Lois et Règlements de l’Etat », tel est le serment prêté par les douze membres de la Caidp (Commissaires d’accès à l’information). Ce serment, prêté, donne ‘’un feu vert’’ aux commissaires d’agir en toute indépendance, et sans parti pris dans l’exercice de leur fonction.

La cérémonie de prestation de serment fait suite au Décret N°2014-787 du 11 décembre 2014, pris en Conseil des ministres du 11 décembre 2014, et portant nomination des membres de la Caidp.

Pour Mme N’guessan Alice, le Président de la Cour d’Appel d’Abidjan, la prestation de serment des membres confirme l’entrée officielle en fonction de la Commission.
Autorité de gouvernance en matière d’accès à l’information publique, La Commission d’accès à l’information d’intérêt public et aux documents publics (Caidp) a entre autres missions, de permettre l’accès des citoyens aux informations d’intérêt public et aux documents publics détenus par l’administration et permettre ainsi la transparence dans la gestion des affaires publiques de l’Etat ivoirien. Elle doit s’assurer du respect par les organismes publics du droit des personnes d’accéder, sans discrimination aux informations et aux documents d’intérêt publics. Elle doit recevoir et examiner les recours formulés contre les décisions des organismes publics en matière d’accès à l’information d’intérêt publique, infligée à l’organisme mis en cause, l’astreinte dans les conditions prévues à l’Article 21 de la Loi, s’assurer de la conservation et de la gestion des données par les organismes publics. Elle doit également veiller au respect par les organismes publics de l’obligation de désigner, en leur sein un responsable de l’information, assurer le suivie de la mise en œuvre des politiques de promotion du droit d’accès à l’information d’intérêt publics. Elle doit diffuser et vulgariser les textes relatifs aux droits d’accès à l’information d’intérêt public, demander aux organismes publics la production d’un rapport annuel sur l’application de la loi au premier trimestre de chaque année, avec indication du nombre de requête et de la suite donnée, assister les organismes publiques dans l’élaboration d’un guide d’accès à l’information et aux documents d’intérêt public, tout en s’assurant de leur diffusion au sein desdits organismes.

C’est fort de cette feuille de route, que Kébé Yacouba, journaliste et expert en communication, par ailleurs, président de la Caidp a annoncé que les premières missions de la structure seront de sensibiliser les populations, sur l’existence de la Caidp et sur leur droit d’accès aux informations d’intérêt public.
R-O

Commentaires


Comment