Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : lancement de la télévision numérique vers fin juin (officiel)
Publié le mardi 16 juin 2015  |  Xinhua
Déclaration
© Autre presse par DR
Déclaration du Gouvernement à l`occasion de la journée mondiale des télécommunications et de la société de l`information
Dimanche 17 mai 2015. Abidjan. La déclaration du Gouvernement à l`occasion de la journée mondiale des télécommunications et de la société de l`information. Photo: Bruno koné
Comment




Le basculement de la Côte d'Ivoire de l'analogique vers la télévision numérique pourrait intervenir " probablement avant la fin du mois de juin", a annoncé lundi à Abidjan le ministre ivoirien de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Bruno Koné.
Bruno Koné, porte-parole du gouvernement, a fait cette annonce lors d'une réunion des présidents du Réseau francophone des régulateurs des médias, à la veille de la date du 17 juin 2015 fixé par l'Union internationale des télécommunications (UIT) pour la migration de ses pays membres vers la télévision numérique.
"Notre télévision diffuse en bandes des Très hautes fréquences (VHF) et, à priori, n'est pas concernée par le basculement" à la date butoir fixée par l'UIT pour les pays diffusant en Ultra hautes fréquences (UHF), a indiqué le porte-parole du gouvernement ivoirien.
"Toutefois, nous nous sommes fixé le pari d'entamer dès cette année, très probablement avant la fin du mois de juin, le basculement vers le numérique comme la plupart des pays africains", a-t-il ajouté.
Bruno Koné, a relevé les avantages de ce "basculement anticipé" qui devrait donner à la Côte d'Ivoire une "avance importante par rapport au respect de la migration vers la bande VHF fixée en 2020 ".
Le processus de migration de la Côte d'Ivoire vers le numérique a commencé avec la mise en place en 2013 d'un comité national de migration vers la télévision numérique terrestre et l'adoption d'une "stratégie" en trois étapes.
La "stratégie" prévoit un projet pilote à Abidjan et dans ses environs pour 1 000 foyers qui devraient recevoir à partir de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI, publique nationale) " gratuitement entre le 17 juin et le 31 décembre 2015" le signal numérique puis le déploiement "complet" sur l'ensemble du territoire national et une phase d'"évaluation du nouvel écosystème".
Pour la mise en oeuvre du processus, une délégation ivoirienne conduite par la ministre de la Communication, Affoussiata Bamba- Lamine, a séjourné en Chine du 19 au 28 février dernier dans le cadre d'une "mission d'imprégnation" pour s'inspirer du modèle chinois et s'attacher les services des meilleurs opérateurs techniques du secteur disposant d'un "excellent rapport qualité- prix".
Selon le rapport d'un groupe d'experts commis par le gouvernement ivoirien, le passage au numérique va coûter près de 58 milliards FCFA (108,7 millions USD) dont 32 milliards FCFA (60 millions USD) pour les infrastructures et 25,7 milliards FCFA (48, 7 millions USD) pour le coût social.
Quelque 150 représentants de 28 pays francophones d'Afrique et d'ailleurs sont réunis lundi à Abidjan pour réfléchir pendant deux jours sur "la régulation de la communication audiovisuelle à l'ère du numérique et des nouveaux médias".
La conférence des présidents du Réseau francophone des régulateurs des médias, la 4ème depuis la création du Réseau en 2007, devrait s'achever mardi avec l'adoption d'une nouvelle feuille de route et la désignation de l'Ivoirien, Ibrahim Sy Savané, à la tête du Réseau pour deux ans en remplacement du Tchadien Moukhtar Wawa Dahab, en fin de mandat.
Commentaires


Comment