Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Sécurité Informatique: Les formations les plus avancées arrivent en Côte d’Ivoire !
Publié le jeudi 18 juin 2015  |  NSIA Technologies
TV5
© Autre presse par DR
TV5 Monde cible d`une opération de piratage
Mercredi 8 avril, TV5 Monde a été la cible d`une opération de piratage massive touchant ses antennes, son site Internet et ses profils sur les réseaux
Comment




Depuis quelques mois, voire années, la piraterie informatique fait régulièrement la une des médias. Il est tantôt question de « cyber escroquerie », ou bien de « cybercriminalité », de « hackers » ….. Effectivement, n’importe qui peut être victime de piratage informatique à partir du moment où il utilise les nouvelles technologies de l’information et de la communication (Internet, Réseau Télécoms …). Plusieurs mesures ont été mises en place par le gouvernement ivoirien afin d’arrêter ce phénomène : loi de lutte contre la cybercriminalité, mise en place de la Plateforme de Lutte contre la cybercriminalité, création de CI-CERT (CI Computer Emergency Response Team) … Cependant, la Côte d’Ivoire est classée 21ème sur 29 selon l’étude mondiale de l’Union Internationale des Télécommunications ( selon l’indice GCI (Global Cybersecurity Index) qui fournit des informations sur le niveau d’engagement des Etats souverains en matière de cybersécurité ) en ce qui concerne son engagement en matière de cyber sécurité. A l’échelle africaine, la Côte d’Ivoire est 10ème derrière le Togo, le Ghana, le Burkina Faso et le Nigéria (selon l’indice GCI pour le continent africain).
En Afrique de l’ouest, le piratage n’épargne aucun secteur d’activité, nous avons tous en tête le piratage du réseau de plusieurs grandes banques de la place, des opérateurs télécoms … A l’échelle mondiale il en est de même. Récemment, la chaîne de télévision TV5 Monde a été attaquée par l’Etat Islamique et n’a pu émettre durant quelques heures. En début de semaine, le parlement allemand Bundestag a également subi un piratage informatique permettant aux « hackers » (pirates informatiques) d’accéder à des données confidentielles telles que des contrats d’armement, des projets de lois ….
Lorsque l’on sait que certaines entreprises paient des millions pour l’espionnage industriel, il est facile de s’imaginer que la moindre faille du système informatique d’une société peut apparaître comme une aubaine. En 2013, Microsoft annonçait perdre 8 milliards de fcfa par an rien que sur la Côte d’Ivoire, et cela parce que certaines entreprises utilisent, parfois sans le savoir, des suites de logiciels piratés permettant l’intrusion de nombreux virus.
Face à ces nombreuses menaces, NSIA Technologies, premier opérateur global de services et de conseils d’ingénierie informatique de Côte d’Ivoire a décidé via son centre de formation de développer un programme de formation axé sur la sécurité informatique avancée.
« Notre offre de formation permet aux ingénieurs informatiques et responsables de la sécurité d’avoir la capacité d’accomplir leur mission avec beaucoup plus de sérénité, mais aussi d’accéder à un niveau de connaissances avancée pour traiter la problématique de la sécurité des SI de leurs entreprises, peu importe leurs secteurs d’activités et leurs tailles. Ces formations sont avant tout certifiantes et reconnues à l’échelle mondiale. » a déclaré M. Ange DIAGOU, Directeur Général de NSIA Technologies.
NSIA Technologies est également devenu le deuxième « CAST – Center of Advanced Security Training » d’Afrique, après avoir obtenu en 2013 l’accréditation « ATC - Accredited Training Center » par EC-Council, leader mondial des formations en Sécurité Informatique.
Fort de ses accréditations, NSIA Technologies a donc lancé pour la première fois en Côte d’Ivoire son programme de formation en sécurité informatique avancée. Cette semaine la formation EDRP – Disaster Recovery Professional a débuté afin de pouvoir répondre aux besoins directs des entreprises en cas de sinistre majeur (incendie, guerre, pandémie…). Dirigée par M.Ben Hamida, expert international en sécurité informatique, l’objectif de ce programme est de permettre aux entreprises d’assurer la reprise et la continuité de leur activité en cas de désastre à travers la mise en place d’une infrastructure et de procédures avérées.
D’autres formations intensives en sécurité informatique avancée sont également prévues pour le mois de juillet 2015. Pour l’occasion, NSIA Technologies offrira la possibilité aux participants d’être formés par l’illustre Paula Januszkiewicz, grande première en Côte d’Ivoire. Experte en audit de la sécurité et conseiller privilégié de Microsoft, Paula Januszkiewicz dispensera les formations suivantes :
- CAST 614 – Advanced Network Defense du 6 au 8 juillet 2015
- CAST 616 – Securing Windows Infrastructure du 8 au 10 juillet 2015
Commentaires


Comment