Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Inauguration de l’agence postale de Mayo/Le ministre Bruno Koné : « La Poste de Côte d’Ivoire renaît et demeure un métier d’avenir »
Publié le lundi 22 juin 2015  |  Le Nouveau Réveil
Le
© Autre presse par DR
Le Ministre Bruno Koné face à diaspora à Paris.
Conférence du Ministre Bruno Koné, Porte-parole du Gouvernement à l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) de Paris, le samedi 06 juin 2015.
Comment




Je suis venu à Mayo pour trois raisons : proclamer haut et fort que la Poste de Côte d’Ivoire renaît, qu’elle renoue avec les populations ivoiriennes et qu’elle demeure un métier d’avenir. Ensuite, saluer l’acte citoyen et républicain de la famille Donwahi qui a offert gracieusement un magnifique bâtiment pour abriter l’agence postale de Mayo, et rendre hommage, sur ses terres, à Alain Donwahi pour sa loyauté envers le président de la République et pour les services rendus à la nation ». C’est en s’exprimant publiquement ainsi que le ministre de La Poste et des technologies de l’information et de la communication, Bruno Koné, a inauguré, le 21 juin dernier, l’agence postale de Mayo, flambant neuve. A la place de la paix où a eu lieu cette cérémonie d’inauguration, il était entouré du maire de la commune de Mayo, Laure Baflan, du président du conseil régional de la Nawa, Alain Donwahi, et de la plupart des dirigeants du secteur postal ivoirien, notamment, le président du conseil d’administration, Denis Kah Zion, et le directeur général Konaté Mamadou. Pour le ministre Bruno Koné qui a aussi promis l’ouverture prochaine d’un cyber-centre dans la même commune de Mayo et ses 21 000 habitants, « La Poste de Côte d’Ivoire, comme les autres Postes du monde, s’est adaptée aux technologies de l’information et de la communication » et est un secteur en pleine réforme structurelle et opérationnelle qui veut faire de la proximité. Au point qu’ « aujourd’hui, une agence postale devient un véritable centre d’affaires », a-t-il fait savoir aux opérateurs économiques de cette localité, venus nombreux l’écouter et ayant déjà affiché, en moyenne 1,5 million F Cfa de transfert d’argent par jour. Ainsi, la nouvelle agence de Mayo comporte, comme l’a expliqué, pour sa part, le directeur général Konaté Mamadou, des services de base variés tels que le courrier express, le courrier hybride, la boîte postale, le transfert d’argent, les moyens de paiement et le commerce électroniques, l’établissement d’extraits d’actes de naissance et d’autres documents administratifs, l’acheminement et la livraison des colis. «Des produits et services qui répondent aux besoins des populations et des entreprises de la commune de Mayo». Une localité maintenant raccordée, selon lui, au réseau postal ivoirien de 197 points de contact et où « la Poste se présente aujourd’hui comme la solution idéale à l’inclusion financière voulue par le gouvernement ivoirien », étant donné que les services financiers traditionnels y étaient vraiment absents. C’est ainsi que, pour le directeur général Konaté Mamadou, « La Poste ambitionne de devenir le coursier de l’Etat, dans sa nouvelle stratégie et ses grandes innovations », comme, par exemple, le produit Seedad, qui permet à la Poste de jouer le rôle d’intermédiaire dans la délivrance des actes administratifs. Sans oublier le rôle important de ce secteur à l’occasion des différents examens et concours organisés par le ministère de l’Education nationale. Notons que le ministre Bruno Koné a été fièrement fait, pour ses efforts, chef des chefs traditionnels de Mayo et baptisé "Gbaminh", du sobriquet de Charles Bauza Donwahi.


SYLVAIN TAKOUE
Envoyé spécial à Mayo
Commentaires


Comment