Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Un atelier régional sur le désarmement humanitaire ouvert à Abidjan
Publié le lundi 22 juin 2015  |  AIP
ADDR/
© Abidjan.net par D.A
ADDR/ /Anyama: Cérémonie de marquage d`armes
Vendredi 19 juin 2015. L`ADDR a procédé sur le site de l`ADDR d`Anyama à une cérémonie de marquage des armes. Il est important de noté que cette opération est la continué de l’opération Bonheur initié par l`état Major des FRCI lancée depuis le 20 avril à Abidjan et qui c’est poursuivi à l’intérieur du pays. Cette opération de marquage a pour but de permettre la traçabilité des armes recueillis.
Comment




Abidjan - Le ministre ivoirien auprès du président de la République chargé de la défense, Paul Koffi Koffi a procédé, lundi, à Abidjan à l’ouverture d'un atelier régional sur le désarmement humanitaire en présence du secrétaire d’Etat Adjoint du département fédéral des Affaires étrangères Suisse, Georges Martins.

Pour Paul Koffi Koffi, qui a fait un constat peu reluisant de l’état des lieux des traités dans la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), la réussite du désarmement humanitaire passe par "la mutualisation des moyens de lutte des Etats, les échanges d’expériences et de bonnes pratiques, renforcés par une synergie constructive des parties prenantes".

C’est pourquoi, a affirmé Paul Koffi, "je reste convaincu que cet atelier régional va permettre aux experts et praticiens du contrôle des armes de vous enrichir mutuellement de vos expériences et de proposer des stratégies efficaces pour le désarmement humanitaire dans l’espace CEDEAO".

Le secrétaire d’Etat Adjoint, Georges Martins a salué les efforts de la Côte d’Ivoire et son engagement sous-régional dans la lutte contre les armes légères et les mines anti-personnelles. Il a annoncé la candidature de Genève pour l’établissement du secrétariat du TCA en Suisse, estimant que cela "permettra une mise en œuvre inclusive et efficace du traité".

Ce séminaire qui prend fin mercredi a été organisé par la Côte d’Ivoire en collaboration avec le Confédération Suisse et la participation de plus de 21 partenaires notamment l’Union africaine, le Japon. Plusieurs panels suivis de débats vont meubler cet atelier qui sera sanctionné par une déclaration.

(AIP)
ik/akn/ask
Commentaires


Comment