Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Gestion de l’administration / L’Institut national des administrateurs de Côte d’Ivoire sensibilise sur la bonne gouvernance des entreprises
Publié le mercredi 24 juin 2015  |  Abidjan.net
Gestion
© Abidjan.net par Marc Innocent
Gestion des administration: l`INADCI tient une conférence sur la bonne gouvernance des entreprises
Mercredi 24 Juin 2015. Abidjan. L`Institut National des Administrateurs de Côte d`Ivoire en collaboration avec EURO-CHAM a dans le cadre de ses rencontres thématiques, organisé une conférence animée par Monsieur Philippe Séchaux, Administrateur indépendant de la BICICI.
Comment




Dans le cadre de ses rencontres thématiques, l’Institut National des Administrateurs de Côte d’Ivoire a initié une conférence autour du thème << la Gouvernance des Entreprises : Respect des textes de l’OHADA et Bonnes Pratiques. >> ce mercredi 24 juin 2015 à l’Hôtel Pullman.

Madame ZUNON Kipre Viviane, présidente du Conseil d’administration de l’INAD-CI a dans son discours de bienvenue faire noter l’importance que revers cette plate forme d’échange qui selon elle se situe au coeur de la problématique de l’amélioration de la gouvernance des entreprises.

A en croire madame Zunon, l’OHADA constitue un outil important pour le développement économique de nos pays dans un monde en perpétuel mutation qui impose la nécessité d’échanger les bonnes pratiques de gouvernance entre acteurs du monde des affaires. << pour un pays comme la Cote d’Ivoire dont le désir est d’être un pays émergent à l’horizon 2020, est l’une des preuves de son adhésion aux textes de l’OHADA>> a-t-elle indiqué.
Elle s’est saisie de cette tribune d’échange pour témoigner sa gratitude aux entreprises qui œuvrent au bon déroulement de leurs activités <> a-t-elle souligné.

Monsieur Philippe Séchaud, administrateur à la BICICI qui était le conférencier du jour a indiqué au cours de son exposé que les acteurs du monde des finances et singulièrement ceux de la banque doivent avoir une connaissance assez importante des textes juridiques de l’atmosphère bancaire. Selon lui, une telle action leur permettrait d’être à l’abri de plusieurs souci. Ainsi il conseille aux acteurs du secteur banquier d’être vigilant dans leur travail. Car << un simple acte posé même avec une connaissance assez large du domaine bancaire peut vous coûter >> a-t-il conseillé.
Commentaires


Comment