Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le président du conseil régional de la Nawa s’engage à relever le taux d’investissement jugé "faible"
Publié le mercredi 24 juin 2015  |  AIP
Comment




Soubré - Le président du conseil régional de la Nawa, Alain-Richard Donwahi s’est engagé, mardi, à relever le taux d’investissement de cette instance (14,68 %) jugé « trop faible » par les conseillers lors de la deuxième session ordinaire, tenue à la maison des jeunes de Soubré en présence du préfet de région, Aliali Kouadio et de l’ensemble des directeurs et chefs de services.

Le directeur financier du conseil régional, Kahou Henri a relevé un excédent cumulé de 2.610.392. 447 FCFA, soit un taux d’investissement de 14,68% jugé très faible par les conseillers. Ils ont cependant examiné et adopté le compte administratif de l’exercice 2014 du président du conseil régional.

Justifiant ce faible taux d'investissement, Alain-Richar Donwahi a expliqué qu’il est lié à plusieurs facteurs, notamment "les lenteurs administratives, la mise en place tardive du budget du conseil, le processus d’appel d’offre parfois long, mais aussi et surtout certaines mauvaises pratiques qui ont toujours cours dans nos administrations qui paralysent le travail des entrepreneurs".

"Vous comprenez donc les difficultés qui sont les nôtres dans la conduite de nos missions. Notre tâche est vraiment très compliqué", a-t-il commenté.

Pour corriger ces dysfonctionnements le conseil a pris un certain nombre de mesures. Il s’agit, entre autres d’adopter tôt le budget, de vite engager les appels d’offre et de suivre de près les dossiers des fournisseurs, afin d’éviter les blocages qui pénalisent la bonne exécution des projets.

"Soyez sans crainte, et ayez confiance, ces difficultés n’entraveront en rien notre détermination à réaliser les engagements pris auprès des populations. Tous nos projets seront exécutés soyez en rassurés", a-t-il rassuré.

Poursuivant le président du conseil régional a révélé que pour les six mois à venir le conseil entend réaliser un certain nombre de projets dans différents secteurs pour améliorer le confort des populations.

Ainsi dans le domaine de la santé, il est prévu de renforcer le plateau technique des hôpitaux généraux des quatre chefs-lieux de département ainsi que leur équipement en ambulances.

Le secteur de l’éducation bénéficiera de deux nouveaux collèges à Buyo et à Méagui. Au plan sécuritaire, deux commissariats de police et des véhicules de liaison sont prévus, selon le premier responsable du conseil régional.

Le préfet de région, Aliali Kouadio a salué la tenue de cette session qui va permettre aux populations de s’informer sur les activités menées par le conseil, non sans inviter les conseillers à des observations et critiques constructives pour le développement de la région.

(AIP)
km/ask
Commentaires


Comment