Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Clôture du Sommet des Villes et Régions d’Afrique pour le Climat : après Yamoussoukro, cap sur Paris 2015
Publié le vendredi 26 juin 2015  |  Ministères
Clôture
© Abidjan.net par JOB
Clôture du Sommet des Villes et Régions d’Afrique pour le Climat
Le Sommet des Villes et Régions d’Afrique pour le Climat s’est achevé le jeudi 25 juin, à l’Hôtel Président de Yamoussoukro, après l`adoption de ‘’la déclaration de Yamoussoukro’’, en présence de panélistes engagés dans la lutte contre le changement climatique.
Comment




Le Sommet des Villes et Régions d’Afrique pour le Climat s’est achevé le jeudi 25 juin, à l’Hôtel Président de Yamoussoukro, après ‘’la déclaration de Yamoussoukro’’ lue au nom des maires par Mme Diané Touré, en présence de panélistes engagés dans la lutte contre le changement climatique.

Ce fut après des travaux en plénière et ateliers, des signatures de conventions cadre entre la région du Bélier et la région Sénégalaise du Fatick, entre l’Assemblée des Régions de Côte d’Ivoire (ARDCI) et le Fonds Mondial pour le développement des villes (FMDV), entre l’ARDCI et le Conseil des collectivités territoriales (CCT).

Effet, cette déclaration de Yamoussoukro contient huit engagements fondamentaux qui on été livrés par .M. Ahoussou Jeannot. Il s’agit notamment de la bonne gouvernance, la production d’énergie propre, l’agriculture résiliente, la gestion des ressources naturelles, la gestion de l’urbanisation, les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), le besoin de financement (1% du budget des collectivités) et la création future d’une plateforme africaine de concertation des villes et régions d’Afrique.

« Sans cette plateforme, nous allons travailler en vain. Nous devons œuvrer à relever ces défis en tant que responsables locaux du développement durable » a indiqué .M. Ahoussou Jeannot.
Il a par ailleurs exprimé sa gratitude envers toutes les structures et personnalités qui ont permis le succès de ce sommet, à savoir les délégations marocaines, sénégalaises, françaises. Ses remerciements ont été également adressés à l’Agence française de Développement (AFD), le Fonds mondial de développement des villes, les maires et les présidents de conseil régionaux, l’UVICOCI (Union des villes et communes de Côte d’Ivoire), l’UEMOA, le CCT, la direction générale de l’Administration et la décentralisation.
En outre, le président du CCT, M. François Amichia a affirmé que cette déclaration pondue à l’occasion de ce sommet à Yamoussoukro, sera remise aux différents Chefs d’Etats d’Afrique pour être examinée le mois prochain à Libreville, aux fins d’accorder leurs violons avant la rencontre de Paris 2015.

« Le succès de Paris 2015, cette 21e conférence de la lutte contre l’émission de gaz à effet de serre, passe inéluctablement par la mobilisation de toutes les parties prenantes dont les collectivités territoriales africaines » a déclaré M. François Amichia.
Quant à la signature de convention cadre entre le président de la région du Bélier, S.E.M. Ahoussou Jeannot et son homologue, M. Omar Sene de la région du Fatick du Sénégal, faite pour une opportunité d’échanges dans les domaines de l’élevage, la pêche, du tourisme et de l’agriculture.
Il est à souligner que des résultats scientifiques en Côte d’Ivoire qui ont permis de créer des semences de manioc à même de produire 35 tonnes à l’hectare intéressent particulièrement la région Sénégalaise.

C’est un projet qui fait suite à la dernière rencontre du président Ahoussou Jeannot lors du dernier forum économique de la francophonie qui a eu lieu dans le Fatick, région réputée mondialement pour sa belle baie, le Delta de Salou.
Entre autres, les thématiques qui ont été abordés au cours de cette rencontre de trois cent participants venus de la sous région et de France, l’Afrique face au changement climatique, les collectivités en route vers l’adaptation et l’innovation ; les systèmes de transport propres et intégrés ; la sécurité énergétique : production et consommation durable d’énergie.
A la table de séance de cette cérémonie de clôture du sommet, on peut citer Mme Michèle Sabban, présidente du R20 et FMDV, M. Bilé Diéméleou, représentant de l’UVICOCI et M. Augustin Zouo, Commissaire de l’UEMOA.

Une correspondance particulière
Commentaires


Comment