Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Bruno Koné dément toute nationalisation de Comium, Green, Café Mobile et Warid
Publié le dimanche 28 juin 2015  |  Jeune Afrique
Conseil
© Présidence par DR
Conseil des Ministres présidé par le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara
Mercredi 14 janvier 2015. Fondation Félix HOUPHOUËT-BOIGNY de Yamoussoukro. Photo: Bruno Koné
Comment




Citant Bruno Koné, l’agence "Reuters" a annoncé le 25 juin la nationalisation des petits opérateurs télécoms. Le ministre ivoirien des Télécoms estime avoir été mal compris et explique son schéma pour aboutir à une fusion.

“Il ne s’agit ni d’une nationalisation, ni d’une prise de contrôle”, jure Bruno Koné. Un peu plus de 24 heures après l’annonce de la fusion des opérateurs Comium, Green, Café Mobile et Warid, le ministre ivoirien des Télécoms tente de reprendre le contrôle de sa communication autour de cette opération dévoilée par Reuters et relayée par Jeune Afrique.

Selon les explications fournies depuis à Jeune Afrique, le projet de fusion entériné lors du Conseil des ministres du mercredi 24 juin passera par la transformation d’une partie des créances de l’État sur les quatre opérateurs en parts de capital. Comium, Green, Café Mobile et Warid resteront également actionnaires. Un cabinet sera prochainement nommé pour évaluer la valeur de leurs actifs.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment