Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Commerce maritime et développement des économies : La compétitivité de 23 ports africains en étude à Abidjan
Publié le mardi 30 juin 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Atelier
© Ministères par DR
Atelier d`imprégnation sur la Couverture Maladie Universelle (CMU) Yamoussoukro
Lundi 14 décembre 2014. Yamoussoukro. Le Ministre d`Etat Moussa Dosso (Photo) en charge des affaires sociales préside un atelier d`imprégnation sur la Couverture Maladie Universelle (CMU) à l’attention des Gouverneurs de District et des Préfets de Région.
Comment




Moussa Dosso ministre d’Etat, ministre de l’Emploi et des Affaires Sociales, a ouvert le lundi 29 juin 2015 à Abidjan, au nom du Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan, les travaux du 37ème Conseil annuel de l’Association de gestion des ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC). Ce conseil se tient jusqu’au 2 juillet 2015 en même temps que la 13ème table-ronde des directeurs généraux des 23 ports membres de l’AGPAOC qui a pour thème : «Le coût de passage portuaire, quelles responsabilités des différents acteurs ?».

Délivrant le message du chef du gouvernement, le ministre d’Etat Moussa Dosso a insisté sur le fait que ce thème transcende la problématique de la compétitivité des ports, pour aborder les questions de développement économiques des pays africains et de lutte contre la pauvreté. «Traiter de la question des coûts de passage portuaire, revient à poser la récurrente question de la cherté de nos ports, de la lourdeur des procédures de dédouanement, de la qualité des infrastructures et des équipements portuaires. Les surcoûts que ces dysfonctionnements entraînent, se répercutent inéluctablement sur le pouvoir d’achat déjà trop faible des populations. Ces préoccupations fondamentales sont au cœur des questions de gouvernance des ports de nos pays (…) L’enjeu est de permettre à nos ports de continuer à jouer pleinement leur rôle de facilitateur du commerce international et de la croissance économique forte, soutenue et inclusive, nécessaire au bien-être de nos populations (…) C’est pourquoi, le gouvernement ivoirien fonde beaucoup d’espoirs sur les présentes assises qui proposeront des esquisses de solutions que nous pourrions exploiter pour booster la compétitivité de nos ports», a-t-il dit.

Pour le directeur général du Port autonome d’Abidjan, Hien Yacouba Sié, la compétitivité d’un port est une notion multicritère qui résulte de plusieurs facteurs : le niveau du trafic, la qualité des infrastructures et superstructures, la performance des opérations, la qualité des voies de pré et de post-acheminement, la célérité des procédures et le coût de passages (directs et indirects). La table-ronde des directeurs généraux des ports de l’AGPAOC, avec l’appui d’experts, de consultants et de professionnels du secteur portuaire, permettra de poser le diagnostic, afin de faire ressortir la meilleure approche visant à l’accroissement de la compétitivité des 23 ports de l’AGPAOC. « Les gestionnaires des ports que nous sommes, sommes interpellés, tant les coûts de passage des marchandises dans le port impactent la formation des coûts finaux des produits mis à la consommation et la compétitivité des prix de nos productions exportées», a rappelé Hien Sié.

Olivier Dion
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3421 du 30/6/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment