Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Baccalauréat session 2015 : Kandia Camara a lancé les épreuves écrites à Boundiali
Publié le mardi 30 juin 2015  |  Le Nouveau Réveil
Baccalauréat
© Ministères par DR
Baccalauréat 2015: Kandia Camara lance les examens à Boundiali
Au premier jour des examens comptant pour la session 2015 du baccalauréat, la ministre de l`éducation et de l`enseignement technique Kandia Camara à fait le tour des centres dans la région de Boundiali dans le Nord du pays.
Comment




Mme Kandia Camara, ministre de l’Education nationale et de l’enseignement technique, en présence du corps préfectoral, de la communauté éducative, a procédé, hier lundi 29 juin à Boundiali, au lancement officiel des épreuves écrites des examens à grand tirage du Baccalauréat session 2015. C’était au centre du lycée moderne qui regroupe 711 candidats (591 candidats officiels et 120 candidats libres). Dont 9 candidats en série C, 35 en A1, 210 en A2 et 328 en D. Arrivée dans ledit centre, après avoir visité le secrétariat, Mme la ministre Kandia Camara a procédé officiellement au lancement dudit examen dans la salle 23. "Ce matin, nous venons de procéder au lancement des épreuves écrites du Baccalauréat session 2015. Nous avons 220.000 candidats qui vont composer dans 376 centres sur toute l’étendue du territoire. Au Cepe session 2015, nous avons fait plus 82%. Mieux que les années précédentes. Nous venons de donner les résultats du Bepc où nous avons fait 58, 62%. Mieux que les années passées. Et, J’espère que cette fois-ci, au Baccalauréat, nous allons maintenir le cap. Parce que nos candidats vont obtenir de bons résultats", a fait savoir Mme la ministre Kandia Camara avant de souhaiter bonne chance aux différents candidats. Poursuivant, a-t-elle précisé, "ces bons résultats d’année en année sont la résultante de la mobilisation générale autour de l’école. Aujourd’hui, on sent que l’école est soutenue. On sent que la communauté éducative est soutenue par l’ensemble de la population. Et surtout par le président de la République, le Premier ministre et le gouvernement qui ne lésine pas sur les moyens. Donc, les moyens sont mis à la disposition du système éducatif et c’est ce qui rend ce système performant d’année en année". Après quoi, une délégation du ministère de l’Education nationale s’est rendue dans la localité de Kouto pour simplement s’enquérir du bon déroulement des examens. Les épreuves écrites du Baccalauréat 2015 ont débuté, hier matin, par l’épreuve du Français.

Par DELMAS ABIB
Envoyé spécial à Boundiali
Commentaires

Titrologie



Le Nouveau Réveil N° 4017 du 30/6/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Baccalauréat
© Ministères par DR

Baccalauréat
© Ministères par DR


Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment