Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les sociétés coopératives, un moyen d’autonomisation de la femme (Anne Ouloto)
Publié le samedi 4 juillet 2015  |  AIP
Journée
© Abidjan.net par Atapointe
Journée Internationale des Coopératives: la déclaration du gouvernement
A l``occasion de la commémoration de la la Journée Internationale des Coopératives, la ministre Anne Ouloto, en charge de la solidarité, de la femme, de la famille et de l`enfant a livré le message du gouvernement ivoirien.
Comment




Abidjan, La ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Anne Désirée Ouloto, a souligné à l’occasion de la Journée internationale des coopératives qui est célébrée, samedi, leur importance pour la femme et a expliqué que c’est dans l’optique de mettre en exergue leur rôle prépondérant dans notre pays que la JICOOP 2015 est célébrée autour du thème "Sociétés coopératives, moyen d’autonomisation de la femme, en vue de sa pleine participation à l’émergence de la Côte d’ivoire".

Dans le message du gouvernement, Mme Ouloto explique que le thème de cette année est axé sur l’importance que revêt la vie coopérative, particulièrement des femmes, sur les politiques et les mesures d’accompagnement à mettre en place pour la création et la croissance de ces entités.

"Animées par l’idéal de justice sociale, les coopératives sont des instruments de promotion de travail décent. Ce sont des organisations démocratiques, fidèles à leurs valeurs, ancrées dans la population qui favorisent l’inclusion sociale", a-t-elle ajouté.

En outre, la ministre indique que les coopératives, quand elles sont animées par des femmes, se sont avérées "extrêmement efficaces pour donner aux catégories défavorisées, la possibilité de faire entendre leur voix, de se mobiliser pour défendre leurs intérêts économiques et d’obtenir une protection sociale".

"Pour instaurer l’harmonie de notre système et prévenir son déséquilibre, dans l’équité et la solidarité, nous devons tous, encourager et contribuer à la croissance et au succès des organisations coopératives féminines, afin qu’elles évoluent vers de véritables sociétés coopératives", a declaré Mme Ouloto.

Depuis son indépendance, la Côte d’Ivoire a opté pour une politique économique agricole et a initié un regroupement des populations agricoles en coopératives. Ceci, dans le but d’accroître la production des cultures d’exportation et d’améliorer les rendements et les revenus, rappelle-t-on.

La ministre souligne que le président Alassane Ouattara mène "le noble combat" pour conduire notre pays à l’émergence, avec l’appui de tous les acteurs de la société et des partenaires techniques et financiers. "Cet objectif ne pourra être atteint qu’avec la pleine participation des femmes de Côte d’Ivoire, qui représentent 52% de la population", a-t-elle conclu.

Instituée par l’Assemblée générale des Nations Unies, dans sa résolution 47/90 du 16 décembre 1992, la journée dédiée aux coopératives a pour but d’encourager leur création, d’inciter les femmes à renforcer leurs acquis et à mener leurs activités avec plus de professionnalisme.

Pour le gouvernement ivoirien, la célébration de cette journée est une occasion pour mettre en évidence l’apport de ces organisations dans le processus de développement économique et social de la Côte d’Ivoire et les possibilités qu’elles offrent aux opérateurs pour l’amélioration de leurs conditions de vie.

(AIP)

amak/ask
Commentaires


Comment