Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Enseignants et membres des COGES instruits sur la protection de l’enfant
Publié le dimanche 5 juillet 2015  |  AIP
FICOGES:
© Abidjan.net par D. Assoumou
FICOGES: conférence annuelle sur les performances 2014-2015 des officines privées de pharmacie
Mardi 28 Avril 2015. Abidjan. Ouattara Abou-Bakar, DG du cabinet Ficoges a animé une conférence au cours d`un séminaire sur les performances 2014-2015 des officines privées de pharmacie.
Comment




Soubré - Des enseignant et membres des comités de gestion des établissements scolaires (COGES) des inspections de l’enseignement primaire de Méagui, Soubré, Grand-Zattry et Okrouyo ont participé, jeudi, à Soubré à un atelier visant à renforcer leurs capacités, afin d'assurer leur implication et leur participation à la mise en place et au fonctionnement du dispositif de protection des enfants en milieu scolaire et dans la communauté.

L’atelier a été initié par le groupe de travail sur la protection de l’enfant (GTPE) dans les locaux de l’EPP Amitié Libanaise de Soubré en présence de M. Konan Yoboué Emmanuel, secrétaire général de la direction régionale de l’éducation nationale et de l’enseignement technique (DRENET) et des acteurs du monde éducatif.

M. Konan Yoboué, représentant le directeur régional de l’éducation national de la Nawa, a relevé que l’enfant étant au centre des violences de tout genre, il était nécessaire de trouver des solutions à cette problématique à travers le renforcement des capacités des membres des COGES et des directeurs d’écoles, afin d’assurer au mieux leur protection.

Les formateurs, Séka Brou Lambert et Diaby Yaya du ministère de l'éducation nationale ont instruit les participants sur la place de l’enfant, ses droits fondamentaux, les besoins de le protéger, les types de violence et leurs caractéristiques, le mécanisme sectoriel, le code de conduite et le comité de veille, invitant les COGES à œuvrer au bien-être, à l’épanouissement et la réussite de l’enfant.

"Nous voulons mettre les COGES au cœur de la protection de l’enfant en milieu scolaire et dans les communautés, car le COGES doit être capable de donner les informations sur toutes les violences faites à l’enfant, même celles faites de façon inconsciente. Il faut que les parents adoptent une attitude allant dans le sens de l’éducation", ont- ils souhaité.

Toutefois ils ont mis en garde, "les activités que vous menez concourent déjà à la protection de l’enfant. Ce n’est pas la peine de vous transformer en gendarme, car ce n’est pas cela la protection de l’enfant", et ont indiqué le rôle que devra jouer les comités de veille.

Il s’agit, entre autres de la sensibilisation de la communauté sur la protection de l’enfant, de la formation des enfants et des COGES, de la dénonciation des violences, de l'identification des victimes et l’assistance aux enfants.

(AIP)

km/ask
Commentaires


Comment