Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le ministre Adjoumani satisfait de l’évolution des tilapias brésiliens à Bouaké
Publié le lundi 6 juillet 2015  |  AIP
Santé/
© Ministères par DR
Santé/ Grippe Aviaire: le ministre Adjoumani annonce la confirmation d`un cas isolé à Bouaké
Mercredi 24 juin 2015. Abidjan . Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre des Ressources animales et halieutiques a anime un point de presse pour annoncer officiellement la confirmation d`un cas de grippe aviaire dans une basse-cour, au quartier Koko á Bouaké.
Comment




Bouaké - Le ministre des ressources animales et halieutiques, Kobénan Kouassi Adjoumani, se dit satisfait de l’évolution des alevins de tilapia ‘’Oreochromis niloticus’’ souche brésilienne mis à la disposition de la station piscicole du Centre national de recherche agronomique (CNRA) à Bouaké en juillet 2014, dans le cadre du projet «Développement durable de la pêche et de l’aquaculture en Côte d’Ivoire».

«Nous en sommes heureux et satisfaits», a déclaré le ministre Adjoumani, samedi après une visite du centre, avant d’annoncer l’ouverture d’une autre station piscicole qui sera approvisionnée par le CNRA en alevins issus de la souche brésilienne.

Il affirme vouloir créer cette autre station pour «sauver l’essentiel». «On ne sait jamais, il suffit d’une catastrophe sur une station pour voir décimer l’ensemble des alevins dont nous disposons», a-t-il signifié.

Le directeur général du CNRA, Yté Wongbé, a fait savoir que les poissons évoluent bien et que ses services sont prêts à fournir aux pisciculteurs du matériel (alevins à élever) de tilapia ‘’Oreochromis niloticus’’. Les deux mille alevins mis à la disposition de la station piscicole, en juillet 2014, ont généré 400 mâles qui ont une taille de 400 à 700g, 520 femelles de 300 et 500g, 105.000 autres alevins, a-t-il annoncé.

Le ministre des ressources animales et halieutiques prévoit une communication en conseil des ministres, en vue de l’obtention de moyens supplémentaires à mettre à la disposition du CNRA pour la multiplication de cette souche de tilapia, la production et l’importation de leurs aliments. Ce qui permettra, selon lui, de faire de la station piscicole de Bouaké le point de mire en matière de développement de l’aquaculture et de la pisciculture en Côte d’Ivoire.

M. Adjoumani a remis au directeur général du CNRA un chèque de 29 millions FCFA du président de la République Alassane Ouattara, pour continuer le travail qui est fait.

Lancé officiellement le 21 juillet 2014, le projet «Développement durable de la pêche et de l’aquaculture en Côte d’Ivoire» bénéficiant d’un financement de la République fédérale du Brésil d’un montant de 430,795 de FCFA, est basé sur le retour du tilapia ‘’Oreochromis niloticus’’.

(AIP)
nbf/akn/tm
Commentaires


Comment