Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Quatre questions à André Adopo (Sélectionneur des Eléphants Rugbymen) : «la Côte d’Ivoire répondra présente face au Madagascar»l
Publié le mercredi 8 juillet 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Sport:
© AFP par Issouf Sanogo
Sport: les Ivoiriens lors de la Coupe d`Afrique 1C 2013
Comment




La Côte d’Ivoire affronte aujourd’hui, mercredi 8 juillet 2015 le Madagascar à Kampala (Ouganda) pour le compte de la 2e journée de la Coupe d’Afrique des Nations de la zone B. Avant cette rencontre, l’IA a échangé avec le sélectionneur national, André Adopo pour savoir l’état d’esprit du groupe après la lourde défaite face à l’Ouganda et l’affaire des primes non versées. Entretien !

Qu’est ce qui pourrait expliquer la lourde défaite de la Côte d’Ivoire le dimanche dernier contre l’Ouganda (11-40) ?
Depuis quatre ans et quatre CAN que je suis sélectionneur de la Côte d’Ivoire, c’est la première fois que je ne reconnais pas notre équipe nationale sur un terrain. Déjà, je voudrais assumer, en ma qualité de sélectionneur, la responsabilité de la défaite. Nous avons oublié au vestiaire le combat, l’engagement physique, la solidarité, notre orgueil et nos valeurs. L’équipe n’était pas soudée. Chacun a joué sa partition en soliste. L’Ouganda nous a marché dessus et a fait tout ce qu’elle voulait. L’équipe n’avait pas d’âme et aucun joueur n’a sorti son épingle du jeu. En gros, nous avons manqué d’engagement, de solidarité. Nous avons été faible mentalement.

Quel message avez-vous passé au groupe après cette défaite ?
J’ai dit qu’on avait perdu un match. Mais que la compétition n’était pas finie et qu’il fallait se remobiliser pour terminer en beauté le tournoi. Nous avons les moyens de battre le Madagascar que nous avons vu jouer. J’ai essayé de positiver et montrer l’importance du match contre le Madagascar et le Sénégal.

La question des primes est-elle pour quelque chose dans cette débâcle ?
La question des primes y est pour quelque chose. J’ai eu un entretien individuel avec les joueurs. Tous ont affirmé qu’ils n’étaient pas concentré et pas prêt mentalement pour le match car ne sachant rien sur les primes avant ce match. Le voyage a été très long. Nous avons eu du mal à récupérer et le dernier facteur était l’environnement. Avec un arbitrage scandaleux et pas du niveau de la CAN. Je peux vous prédire au vu de ce que j’ai vu et entendu que le pays hôtes va remporter le trophée. Le problème des primes fait partie des raisons de notre défaite, mais c’est un ensemble de choses.

Vous croisez le Madagascar, aujourd’hui mercredi. Ce match est considéré comme celui de l’orgueil si la Côte d’Ivoire espère toujours cette montée en A. Auriez vous cet orgueil ?
L’encadrement technique fait de son mieux pour que nous remportions ce match. Nous avons eu une réunion ce soir (ndlr, lundi 6 juillet 2015). Nous nous sommes parlés. Les joueurs ont eu l’assurance qu’ils recevraient leurs primes. Et nous avons eu aujourd’hui (ndlr lundi 6 juillet 2015) une séance d entraînement très intéressante. Les joueurs ont été touchés par cette défaite qui a déclenché les passions sur les réseaux sociaux. Ils sont conscients de l’enjeu de la rencontre du mercredi. Hier, nous avons eu une autre séance d’entraînement pour peaufiner notre stratégie. Pour être sincère, la montée en zone A va être difficile. Au mieux, nous allons nous maintenir. Tout est fait ici pour que l’Ouganda gagne le trophée. Mais nous sommes en sport et nous y croyons. Je remercie tout les supporters pour les messages de soutien. La Côte d’Ivoire répondra présente face au Madagascar aujourd’hui. C’est la grande mobilisation ici.

Réalisé au téléphone par Ange K
Commentaires

Dans le dossier

Sport et autres disciplines
Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3428 du 8/7/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment