Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Le ministre Amichia s’instruit auprès du CNO et encourage les Eléphantes footballeuses
Publié le jeudi 9 juillet 2015  |  Ministères
Le
© Treichville Notre Cité par DR
Le ministre Amichia s’instruit auprès du CNO et encourage les Eléphantes footballeuses
Mardi 07 juillet 2015. C’est une rencontre fructueuse et enrichissante que le Ministre François Albert Amichia a eu avec le Général Lassana Palenfo, le Président du Comité National Olympique (CNO) à son Cabinet, au 3ème étage de l’immeuble SOGEFIHA ,au Plateau Photo: le Ministre François Albert Amichia
Comment




C’est une rencontre fructueuse et enrichissante que le Ministre François Albert Amichia a eu hier en milieu d’après-midi avec le Général Lassana Palenfo, le Président du Comité National Olympique (CNO) à son Cabinet, au 3ème étage de l’immeuble SOGEFIHA ,au Plateau. «Cela a été une grande joie pour moi de recevoir le Président du CNO. Avec lui, j’ai reçu une véritable leçon sur l’olympisme dans le monde en général et en Côte d’Ivoire en particulier». Ainsi parlait le Ministre des Sports et des Loisirs au terme des échanges qui ont duré plus d’une heure. Les deux hommes ont en effet beaucoup parlé de ce que le Comité National Olympique peut apporter aux sportifs ivoiriens dans leur préparation pour les grandes compétitions internationales, notamment les Jeux Olympiques. Et ceux de Rio 2016 ont été au centre des échanges entre le Ministre Amichia et l’importante délégation qui a accompagné le Général Palenfo. Ce dernier a déploré que les athlètes africains dans leur grande majorité préparent tardivement cette compétition alors que la préparation devrait se faire quatre mois au moins avant les jeux.

Pour les Jeux Olympiques de 2016, le CNO entend accompagner le Ministère pour une très bonne participation, voulant ainsi traduire dans les actes la volonté manifestée par le Président Alassane Ouattara de repositionner la Côte d’Ivoire dans tous les domaines. Le Président du Comité National Olympique a informé Monsieur le Ministre que sa structure aide toutes les fédérations nationales en permettant aux meilleurs athlètes de bénéficier de stages de préparation et de bourses d’études pour se perfectionner.
Avant de prendre congé de son hôte, le Général Palenfo a réaffirmé la nécessité de maintenir des contacts presque quotidiens avec le Ministère des Sports et des Loisirs pour mener des réflexions sur les voies à explorer et les moyens à trouver pour développer encore plus le sport dans notre pays.

Après les responsables du Comité National Olympique, ce sont les joueuses de l’équipe nationale féminine de football que le Ministre François Albert Amichia à reçues. Ces dernières reviennent de la Coupe du Monde disputée au Canada et où elles ont été éliminées dès le premier tour. Des résultats que le Ministre ne critique pas mais qu’il met sur le compte de l’inexpérience de nos internationales qu’il a encouragé à davantage se préparer pour les prochaines compétitions. A ce sujet, elles lui ont fait la promesse de rassurer le Chef de l’Etat qu’elles gagneront le 19 juillet prochain, le match aller des éliminatoires des Jeux Africains contre le Zimbabwe.

Le Ministre François Albert Amichia a transmis à ces jeunes filles et à tous leurs encadreurs, les félicitations et les encouragements du Président de la République, du Premier Ministre et de tout le Gouvernement. Il a tenu à remercier tout particulièrement la Première Dame pour son implication personnelle dans la participation des Eléphantes à cette Coupe du Monde. Il a rassuré les joueuses que désormais, elles auront droit à des préparations sérieuses pour obtenir de bons résultats. Puis il a rappelé ce que feu le Président Houphouet-Boigny disait des Eléphants qui avaient été éliminés dès le premier tour de la CAN de 1984 organisée en Côte d’Ivoire. « Ce sont des Eléphanteaux » disait-il, prédisant qu’ils deviendraient des Eléphants plus tard. Deux années seulement après, le monde a vu ce qu’ils avaient réalisé au Caire en 1986. Ceci pour dire toute la confiance qu’il place en elle pour l’avenir. Un avenir qui se présente déjà avec les éliminatoires des Jeux Africains et des Jeux Olympiques 2016.

Commentaires


Comment