Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Gestion du Parc national de la Marahoué/ Le Synap-Ci en colère
Publié le vendredi 10 juillet 2015  |  Soir Info
Comment




Le président national du Syndicat national agricole pour le progrès en Côte d'Ivoire (Synap-Ci), Koné Moussa, n'est pas content. Il est fou de rage contre ce qu'il qualifie de « racket » de certains agents de l'Office ivoirien des parcs et réserves (Oipr) de la Marahoué.

Sans porter de gants, il les a dénoncés, le mardi 7 juillet 2015, au cours d'une conférence de presse, au siège du Synap-Ci au Plateau. « L'Oipr nous a indiqué à Bouaflé que l'accès au Parc national de la Marahoué est interdit alors qu'il y a des milliers de planteurs là-bas dont des membres du Synap-Ci. Selon nos membres qui y sont, des agents de l'Oipr les soumettent à un honteux racket. Ils les humilient presque tous les jours, ce que nous ne pouvons pas accepter », a martelé Koné Moussa. « A cause de l'humiliation et des frustrations subies, les planteurs qui sont dans ce Parc sont en colère contre le régime Ouattara. Ils menacent même de voter contre le président Alassane Ouattara pendant les élections présidentielles de 2015 », a-t-il révélé, interpellant le chef de l’État, candidat à sa propre succession, sur les « sérieuses menaces que font planer de tels comportements sur sa victoire en octobre 2015 ».

Selon le conférencier, le Synap-Ci veut aller dans le Parc national de la Marahoué « pour identifier et sensibiliser les planteurs pour qu'ils comprennent qu'ils n'ont pas d'avenir dans ces parcs nationaux ».

Du côté de la Direction générale (Dg), on n'est pas resté sans réaction. Le Directeur général de l'Oipr, Adama Tondossama, que nous avons contacté, le mercredi 8 juillet 2015, par téléphone, a démenti ces accusations. « C'est une chanson qu'on a trop écoutée», a-t-il réagi à l'accusation de racket de ses agents de Bouaflé. Le Synap-Ci « dit qu'il veut faire un reboisement dans le Parc national de la Marahoué. Nous disons qu'on ne peut pas faire de reboisement à l'intérieur du Parc », a fait savoir le Dg de l'Oipr, dénonçant l'argent que le Synap-Ci prend comme droit d'adhésion avec les planteurs.
... suite de l'article sur Soir Info

Commentaires


Comment