Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Coopération sur l’entrepreneuriat :L’Ambassadeur Mc Culley et le Gouverneur Beugré Mambé signent un partenariat
Publié le jeudi 16 juillet 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Coopération
© Autre presse par District
Coopération ivoiro-américaine: signature d’un protocole d’accord pour l’ouverture d’un centre d’encadrement des jeunes entrepreneurs ivoiriens
Mercredi 15 juillet 2015. Abidjan, salle Félix Houphouët-Boigny du District d’Abidjan. Le gouverneur du District autonome d’Abidjan, Robert Beugré Mambé et l’Ambassadeur des Etats Unis en Côte d’Ivoire, Terence McCulley, ont signé un protocole d’accord pour l’ouverture d’un centre d’encadrement des jeunes entrepreneurs ivoiriens.
Comment




L’Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique en Côte d’Ivoire et le Gouverneur du District Autonome d’Abidjan ont paraphé hier mercredi 15 juillet 2015, un protocole d’accord en faveur de l’ouverture d’un Centre d’information et d’activités dénommé ‘’Yound African Leaders Initiative Center (YALI)’’. Il s’agit d’un partenariat pour la promotion de l’esprit d’entreprise chez les jeunes en Côte d’Ivoire.
Lors de son allocution, M. Robert Beugré Mambé, Gouverneur du District d’Abidjan, a indiqué que l’histoire des USA enseigne que des hommes et des femmes ont lutté avec beaucoup d’ardeur dans leur jeunesse pour construire des perspectives nouvelles à leur propre destin. Ces personnes sont aujourd’hui détentrices d’une grande fortune qui fait l’admiration de tous. La même histoire, selon lui, enseigne que le culte du travail, de la confiance inébranlable en soi et en son pays poussent les jeunes à se surpasser. C’est pourquoi, la signature de ce partenariat pour l’encadrement des jeunes en Côte d’Ivoire est importante en vue d’une culture intellectuelle et spirituelle pour cette frange de la population. Le Gouverneur a rappelé que l’année dernière, presque à la même période, le Président Barack Obama des USA récompensait 500 jeunes africains dont les projets ont été sélectionnés parmi près de 50.000 dossiers, soit une sélection sévère de 1% parmi les candidatures. Le même jour, en Côte d’Ivoire, le Président Alassane Ouattara autorisait que soit décerné un prix portant son nom à 20 jeunes Ivoiriens sélectionnés parmi près de 3200 dossiers, soit 0,7% de l’effectif. Le Président Ouattara, à l’instar de son homologue des USA, développe ainsi la culture de la gagne, la culture de l’excellence, celle du renforcement des capacités. C’est pourquoi, cette convention de collaboration ouvre des perspectives nouvelles et encourage à renforcer et amplifier le dispositif conçu pour aider les jeunes Ivoiriens à répondre présent sur les sentiers de la persévérance. « L’année dernière, le District a récompensé 20 lauréats, cette année, ils seront 40 et l’année prochaine, ils seront encore un peu plus », a souligné Beugré Mambé. Selon lui, dans tous les pays développés, se sont les tissus des PME et PMI qui ont fait la force de leurs économies. C’est donc une chance à saisir pour les jeunes Ivoiriens.
Quant à SEM. Terrence MC Culley, Ambassadeur des USA en Côte d’Ivoire, il a indiqué que ce protocole d’accord liera les deux gouvernements en faveur de l’ouverture du Centre d’Information et d’Activités dénommé ‘’Young African Leaders Intiative (YALI)’’ à la bibliothèque du District autonome d’Abidjan. Cette collaboration dénote de leur volonté commune de promouvoir l’entrepreneuriat et le leadership des jeunes. Une priorité du Président Barack Obama. Ce centre pourra donc aider les jeunes entrepreneurs ivoiriens à accéder aux informations et aux outils dont ils auront besoin pour faire la différence dans leur pays, à trouver leur chemin, et à contribuer activement à l’objectif du statut de pays émergent pour la Côte d’Ivoire d’ici 2020.
Olivier Guédé
Commentaires


Comment