Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Foncier rural: le Médiateur de la République poursuit ses consultations à Agboville
Publié le mercredi 22 juillet 2015  |  AIP
Séminaire
© Abidjan.net
Séminaire de formation des collaborateurs des médiateurs de l`AMP-UEMOA
Mercredi 22 Octobre 2014 Abidjan. Mr N`Golo Coulibaly médiateur de la république a présidé la cérémonie d`ouverture du séminaire de formation des collaborateurs des médiateurs organisée par l`association des médiateurs des pays membres de l`UEMOA avec pour thème``Méthodologie d’enquêtes et communication en médiation institutionnelle``.
Comment




Abidjan – Le Médiateur de la République, N’Golo Coulibaly, a échangé, mardi, avec le préfet de la région et du département d’Agboville, Digbé Anatole Privat, sur les difficultés rencontrées, depuis 2011, sur la mise en œuvre de l’opération d’actualisation du cadastre foncier dans la région de l’Agnéby-Tiassa.

L’entretien entre le Médiateur et le préfet de région fait suite à la rencontre qu’il a eue, le 10 juillet, avec le conseil départemental des chefs de village d’Agboville.

A l’issue de la rencontre, N’Golo Coulibaly a annoncé qu’il va convier les chefs de services du ministère des Eaux et Forêts, pour se faire "une idée d’ensemble de la question en vue de proposer des pistes de solutions durables aux difficultés pendantes" qui soulèvent les passions et qui risquent de porter atteinte à la cohésion sociale dans le département.

Le Médiateur de la République a décidé d’accéder à la requête des chefs de village d’Agboville l’exhortant à s’impliquer "personnellement" dans le règlement des questions litigieuses.

"Il s’agit d’un problème lancinant de terre et de problèmes fonciers qui n’ont pas trouvé de solutions jusqu’à présent et qui continuent de tracasser les chefs, mais surtout les populations", a-t-il souligné.

Suite au lancement de l’opération d’actualisation du fichier du cadastre forestier pour régler les conflits fonciers, en facilitant la mise en œuvre de la loi de décembre 1998 portant régime foncier rural, les chefs de village d’Agboville ont émis des réserves, suspectant une opération de spoliation de leurs terres et de distribution de parcelles de forêts classées.

Aaa/kp
Commentaires


Comment