Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Visite d’État dans le Bafing: Le peuple Mahou dans l’attente d’un nouveau souffle
Publié le jeudi 23 juillet 2015  |  Fraternité Matin
Visite
© Abidjan.net par Marc Innocent
Visite du Chef de l`Etat dans la région du Woroba / Etape du Bafing: le Président Ouattara rencontre les populations de Ouaninou
Mercredi 22 Juillet 2015. Touba. Le Chef de l`Etat a rencontré les populations du département de Ouaninou au cours d`un meeting. Plusieurs dons de matériels techniques ont été fait par SEM. Alassane Ouattara.
Comment




A la première étape de la visite d’Etat du Président de la République Alassane Ouattara, ce mercredi 21 juillet 2015, dans la région du Bafing, le député de Ouaninou, Koné Lamine, porte-parole des populations, a souhaité que cela soit le début d’un souffle de développement pour le département.

Si les axes routiers ont bénéficié de reprofilage lourd, les populations espèrent voir plusieurs rêves se réaliser. Il s’agit du ralliement de cette zone par une voie bitumée allant de Daloa à Zérékoré (première ville guinéenne située à 12 km de Ouaninou), en passant par Daloa et Séguéla. Les populations souhaitent également voir un port sec dans le département et une gare de transport moderne. « Ces réalisations permettront à cette ville de capitaliser les échanges intenses entre la Côte d’Ivoire et la Guinée », a-t-il indiqué.

Ces investissements devraient également permettre de mettre en valeur les sites touristiques tels que les « grottes de toutché » utilisées autrefois pour rallier la Guinée et les poissons sacrés de Silakoro incarnant l’âme des ancêtres Mahou.

Comme partout où il est passé, le Chef de l’État Alassane Ouattara, en plus des véhicules offerts au corps préfectoral et aux hôpitaux, a donné une enveloppe totale de 16.500.000 Fcfa aux autorités préfectorales, municipales, traditionnelles et aux couches sociales.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment