Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le Chef de l’Etat a présidé un Conseil des Ministres à Bondoukou
Publié le jeudi 30 juillet 2015  |  Présidence
Visite
© Abidjan.net par Marc Innocent
Visite dans la région du Gontougo: Alassane Ouattara préside le conseil des ministres
Mercredi 29 Juillet 2015. Bondoukou. Le chef de l`Etat SEM. Alassane Ouattara a présidé le conseil des ministres qui a eu lieu à la préfecture
Comment




Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, est arrivé ce mercredi 29 juillet 2015, à Bondoukou, Chef – lieu de la Région du Gontougo, où il a présidé un Conseil des Ministres, à la mi – journée, à la Préfecture.
Mais avant, dans la déclaration faite à l’aérodrome, le Chef de l’Etat a d’abord dit sa joie d’être à nouveau à Bondoukou et salué la ‘’très forte mobilisation’’ des populations venues l’accueillir.
Donnant ensuite les raisons de sa présence dans la capitale du Gontougo, il a fait remarquer qu’il est à Bondoukou parce que lors de la visite d’Etat qu’il a effectuée dans cette Région (en novembre 2012), il n’a pu tenir un Conseil des Ministres à Bondoukou; comme il est d’usage lors des différentes visites d’Etat à l’intérieur du pays. C’est pourquoi, il y est revenu ce jour, avec le Premier Ministre, M. Daniel Kablan DUNCAN et l’ensemble des Ministres pour tenir cette séance de travail hebdomadaire du Gouvernement.
Le Président Alassane OUATTARA a ajouté que ce Conseil des Ministres permettra ‘’d’écouter le Préfet de Région, de voir où nous en sommes avec les promesses que nous avions faites sur les réalisations et nous assurer que tout cela correspond bien aux voeux des populations ; avant d’entamer la nouvelle phase des projets à financer dans la Région’’.
Après le cérémonial d’accueil, le Président de la République a présidé le Conseil des Ministres dans les locaux de la Préfecture de Région à Bondoukou.
Faisant le point de ce Conseil qui a duré un peu plus de deux heures, le Porte- Parole du Gouvernement, le Ministre de la Poste et des TIC, M. Bruno Nabagné KONE a mentionné entre autres, l’adoption d’un projet de loi relative à l’école obligatoire pour tous les enfants de 6 à 16 ans. Dans ce projet de loi, a-t-il indiqué, les parents autant que l’Etat auront, chacun, une part de responsabilité.
Concernant les parents par exemple, il leur est fait obligation de mettre tous les enfants de 6 ans à l’école. Faute de quoi, il leur sera infligé une sanction, notamment une peine de prison de 2 à 6 mois, ou une amende de 50.000 à 500.000 F CFA.
Quant à l’Etat, il devra mettre progressivement à disposition des infrastructures scolaires et du personnel.
Cette mesure (école obligatoire), a annoncé le Ministre Bruno KONE, sera effective dès la rentrée scolaire 2015 – 2016 ; l’objectif étant de parvenir à un taux de scolarisation de 100% en 2025.
Pour ce qui est du financement de ce programme, l’Etat, a souligné le Porte- Parole du Gouvernement, s’appuiera sur la BID (Banque Islamique de Développement) et le Partenariat Mondial pour l’Education.
Par ailleurs, comme cela se fait pour tous les Conseils des Ministres qui se tiennent à l’intérieur du pays, dans les Chefs- lieux de Région, les participants au Conseil du jour, ont écouté une communication du Préfet de la Région du Gontougo, M. GOUN Germain François, sur la situation géographique mais aussi socio- économique de sa circonscription ainsi que les préoccupations et besoins des populations.
Après cet exposé, le Président de la République, selon le Ministre Bruno KONE, a donné des instructions pour des solutions rapides à un certain nombre de préoccupations.
Ainsi, concernant le problème d’adduction en eau potable, le Chef de l’Etat a ordonné le déblocage de 3,2 milliards de F CFA (dont 2,7 pour la seule ville de Bondoukou) pour la Région de Gontougo en vue d’engager des travaux d’urgence pour remédier cette préoccupation.
S’agissant de l’électricité, il a été noté que 133 localités d’au moins 500 habitants du District du Zanzan (regroupant les Régions du Gontougo et du Boukani) n’ont pas accès au réseau d’alimentation national. Ici également, le Président Alassane OUATTARA a donné des instructions afin que d’ici fin octobre 2015, toutes ces localités soient électrifiées.
Enfin, pour la période 2016 – 2018, il est prévu d’investir 125 milliards de F CFA dans ce District.
Notons que demain, jeudi 30 juillet 2015, le Président de la République échangera avec les Cadres, Elus, Chefs traditionnels et religieux du District du Zanzan, avant de regagner Abidjan.
Commentaires


Comment