Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

L’UEMOA sensibilise les populations de Dimbokro sur ses chantiers en Côte d’Ivoire
Publié le mardi 4 aout 2015  |  AIP
Comment




Dimbokro – Une délégation de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) conduite par le représentant du Bureau régional résident (BRR), Cheikh NDIR, a organisé, mardi à Dimbokro (région du N’Zi, centre), une journée pour sensibil iser, informer les populations locales mais aussi échanger avec elles sur les chantiers de cette organisation sous-régionale en Côte d’Ivoire.

Il s’agit d’une série de rencontres dans les différents districts de Côte d’Ivoire qui visent à identifier avec précision les potentialités économiques desdits districts et ainsi permettre aux populations de bénéficier de financements dans divers domaines dont la santé, l’éducation.

« La cérémonie de ce matin est d’importance particulière pour l’UEMOA parce que c’est l’occasion tant recherchée pour venir apprendre dans les localités profondes du pays, sur le terrain, en dehors d’Abidjan mais aussi de partager ses expériences dans le cadre du développement décentralisé... Nos travaux sont d&rs quo;autant plus importants qu’ils inaugurent une série d’activités prévues dans tous les districts de Côte d’Ivoire », a livré le Représentant résident, Cheikh NDIR, précisant que Dimbokro est la première étape de cette série.

Selon lui, 400 forages équipés de pompes ont été installés dans différents villages du pays avec une place particulière pour Dimbokro, Bocanda et Kouassi-Kouassikro dans la région du N’Zi.

« Lors d’une visite de terrain réalisée l’année dernière, les populations et particulièrement les femmes ont marqué leurs satisfactions et confirmé la baisse importante de la pénibilité de l’eau », a-t-il fait savoir.

Un exposé sur, entre autres, les atouts et contraintes de l& rsquo;UEMOA ; ses réformes économiques et politiques communes ainsi que son programme et ses projets communs a permis aux directeurs et chefs de services publics et parapublics ; aux chefs de communautés ainsi qu’aux représentants de femmes, jeunes et d’associations d’appréhender les activités de l’organisation sous-régionale ouest-africaine qui regroupe huit pays.

Créée en janvier 1994, l’UEMOA est un espace communautaire de 3 510 000 Km2 réunissant huit pays ayant en commun l’usage du Franc de la Communauté Financière Africaine (FCFA). C’est aussi un marché de 105, 5 millions d’habitants dont 60% de jeunes de moins de 25 ans. Elle dispose de deux institutions spécialisées que sont la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). Les acteurs bénéficiaires sont les Etats membres, les populations et les entreprises. Ses organes de direction sont la Conférence des Chefs d’Etats ; le Conseil des ministres et la Commission de l’UEMOA.

(AIP)

Zgrp/akn/tm
Commentaires


Comment