Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Kandia Camara, aux inspecteurs généraux de l’Enseignement secondaire: « Je rêve plus aux conseils et encadrements »
Publié le jeudi 6 aout 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Renforcement
© Abidjan.net par Marc Innocent
Renforcement des capacités: clôture de la formation des agents de l`inspection générale du MENET
Mercredi 5 Août 2015. Abidjan. La ministre de l`éducation nationale et de l`enseignement technique, Kandia Kamissoko Camara (photo) a clos les travaux de la formation des agents de l`inspection générale de l`éducation nationale et de l`enseignement technique sur la mise en oeuvre du plan pluriannuel de renforcement des capacités des inspecteurs.
Comment




Mme Kandia Camara, ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, a procédé le mercredi 5 août 2015, dans un hôtel à la Riviera Palmeraie, au lancement de la 2ème session de perfectionnement des Inspecteurs généraux et des Inspecteurs de l’Enseignement secondaire. Séminaire financé par le Projet d’urgence d’appui à l’éducation de base (PUAEB).

« Un pilotage du système éducatif pour une Ecole émergente », c’est le thème qui va réunir 52 Inspecteurs du système éducatif du 5 au 22 août 2015. Lors de son allocution, la ministre a donné sa vision de leur mission. « Je rêve de voir une Inspection davantage orientée vers le conseil et l’encadrement plutôt qu’une Inspection de sanction », a-t-elle souhaité. Pour elle, il est établi aujourd’hui que c’est par le conseil et l’encadrement que l’on améliore la qualité de l’Ecole et les résultats. C’est pourquoi, elle a jugé nécessaire de redéfinir, dès la fin de la crise ivoirienne, les missions de l’Inspection générale en tant que structure de pilotage de tout le système éducatif. Pour la ministre de l’Education nationale, le pilotage du système est une stratégie de gestion mise en place pour contrôler de façon continue les ressources, les processus et les résultats attendus de la conduite des politiques éducatives.

C’est pourquoi, elle a traduit toute sa reconnaissance aux enseignants de l’Université du Québec, chargés de dispenser cette formation. Avant elle, M. Ibrahima Kourouma, Inspecteur général, Coordonnateur général a justifié cette session pluriannuelle de renforcement des capacités. Selon lui, il a pour objectif d’amorcer un véritable tournant vers une école qui s’adapte à l’élève parce que tournée vers la réussite de celui-ci.

Olivier Guédé
Commentaires


Comment