Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Secteur des hydrocarbures en côte d’ivoire :Le Premier Ministre Daniel Kablan DUNCAN inaugure une nouvelle sphère
Publié le jeudi 6 aout 2015  |  Ministères
Le
© Autre presse par Ministère du pétrole
Le Premier Ministre Daniel Kablan DUNCAN inaugure une nouvelle sphère
vendredi 12 juin 2015. Vridi. Le Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, SEM Daniel Kablan DUNCAN a inauguré la deuxième sphère de gaz butane de la Société Africaine d’Entreposage de Produits Pétroliers (SAEPP).
Comment




Le Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, SEM Daniel Kablan DUNCAN a inauguré le vendredi 12 juin 2015 à Vridi, la deuxième sphère de gaz butane de la Société Africaine d’Entreposage de Produits Pétroliers (SAEPP). D’un coût de sept milliards de francs CFA, cette infrastructure d’une capacité de 1500 tonnes vient porter la capacité de stockage de la SAEPP à 300 tonnes. Pour le Chef du Gouvernement, cette réalisation permettra de combler les besoins en gaz butane du pays sans cesse croissant ces dernières années. Quant au Ministre du Pétrole et de l’Energie, M. Adama TOUNGARA, il a affirme que le projet apporte une réponse à la forte consommation de gaz butane dans le pays qui est passée de 22 000 tonnes en 1993 à 205 000 tonnes en 2015. « Elle atteindra les 250 000 tonnes en 2016 », ajoute-t-il. Pour lui, cette forte croissance de la consommation de gaz butane qui contribue également à la préservation de l’environnement, induit d’adapter les capacités de stockage dudit gaz afin de soutenir cette forte demande intérieure. C’est pourquoi, précise-t-il, une politique d’accroissement des capacités de stockage de gaz butane a été initiée par le Gouvernement à travers l’agrément à l’investissement qui accorde certains avantages fiscaux aux promoteurs. Ce qui a permis de porter les capacités de stockage opérationnelles de gaz butane d’environ 5000 tonnes en 2011 à
14 500 tonnes en 2014. Soulignons que la SAEPP ambitionne d’étendre, sous peu, le stockage et l’emplissage du gaz butane à l’intérieur du pays notamment à Bouaké.
Commentaires


Comment