Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

CI - Atelier de validation du projet de contrat de performance des institutions d ’enseignement supérieur de recherche.
Publié le mardi 11 aout 2015  |  Ministères
Atelier
© Ministères par DR
Atelier de validation du projet de contrat de performance des institutions d ’enseignement supérieur de recherche.
Le ministère de l`enseignement supérieur et de la recherche scientifique a organisé lundi 10 août dernier à l`ex-ESIE de Bingerville, un atelier de validation du projet de contrat de performance des universités publiques de Côte d`Ivoire.
Comment




Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a organisé lundi 10 août dernier à l’ex-ESIE de Bingerville, un atelier de validation du projet de contrat de performance des universités publiques de Côte d’Ivoire.
A l’ouverture dudit atelier, le directeur général de l’enseignement supérieur et de l’employabilité, professeur Crézoit Emmanuel a expliqué l’importance de cette réunion, en ce sens qu’elle est de nature à améliorer la qualité de notre système d’enseignement supérieur, en proie à plusieurs difficultés depuis plusieurs décennies. Pour lui, l’objectif ést de renforcer la gouvernance des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, de relever le taux d’employabilité des diplômés, d’améliorer les offres de formation et de pallier les insuffisances de données statistiques sur les universités. Il a expliqué que ce contrat pluriannuel définit les engagements de l’État et ceux des universités pour la mise en œuvre d’un plan de développement sur trois années. Il définit également les moyens requis pour sa mise en route ainsi que le dispositif de suivi et évaluation, a-t-il ajouté.
Représentant le ministre Gnamien Konan à la cérémonie d’ouverture, son directeur de cabinet, M. Kpangni Moro Albert a indiqué que pour sortir les universités de l’ornière, il convient de définir une politique globale et une stratégie prenant en compte les besoins de compétences nouvelles. Et ce, afin de contribuer à développer la recherche de l’efficacité, de l’esprit de créativité et à établir une équité et une réelle égalité des chances.
Présent à la cérémonie de clôture, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Gnamien Konan s’est félicité des discussions constructives qui ont eu cours lors des travaux en plénière. Il a noté avec satisfaction le fait que ce projet a rencontré l’approbation des participants. Monsieur le ministre n’a pas manqué de partager quelques points de vue avec la communauté universitaire réunie. Notamment, l’épineuse question du financement de l’enseignement supérieur et de la recherche. Le ministre a conclut en invitant les dirigeants de nos institutions académiques à réfléchir et trouver des modèles d’organisation, de gestion et de financement de leur établissements respectifs.
Il est bon de souligner que cet atelier consacre le debut d’application de La Loi N°95-696 du 07 septembre 1995 sur l’enseignement et qui précise que les activités de formation, de recherche et de production des établissements d’enseignement supérieur font l’objet de contrat.
Commentaires


Comment