Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Complications liées à la grossesse : 1500 femmes meurent par jour en Côte d’Ivoire
Publié le vendredi 14 aout 2015  |  Notre Voie
Coopération
© Autre presse par District
Coopération ivoiro-américaine: signature d’un protocole d’accord pour l’ouverture d’un centre d’encadrement des jeunes entrepreneurs ivoiriens
Mercredi 15 juillet 2015. Abidjan, salle Félix Houphouët-Boigny du District d’Abidjan. Le gouverneur du District autonome d’Abidjan, Robert Beugré Mambé et l’Ambassadeur des Etats Unis en Côte d’Ivoire, Terence McCulley, ont signé un protocole d’accord pour l’ouverture d’un centre d’encadrement des jeunes entrepreneurs ivoiriens.
Comment




La planification familiale permet de réduire d’un tiers le taux de mortalité maternelle compte tenu de l’espacement de naissance et de la bonne santé de la mère et de l’enfant. Ce, à partir de l’usage du contraceptif oral. C’est le conseil que le directeur de cabinet du ministère de la Santé et de la Lutte contre le sida, Pr Abdoul Kader Kéita, a donné aux populations en général et aux femmes en particulier. C’était, récemment, à l’immeuble Crrae-Umoa, à Abidjan-Plateau, lors du lancement de l’initiative de sécurité contraceptive, initiée par l’Usaid et Bayer. Il a révélé que plus de 1500 femmes meurent par jour en Côte d’Ivoire, de complications liées à la grossesse ou à l’accouchement en Côte d’Ivoire. Il a également souligné que le taux de mortalité maternelle est de 614 décès pour 1000 naissances. Il a annoncé que la planification familiale est la stratégie essentielle pour améliorer la santé de la mère et de l’enfant. Pour ce faire, a-t-il poursuivi, un Plan d’action national de planification 2015-2020, sera mis en application. Il a rappelé que selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il faut espacer les naissances de deux ans. L’ambassadeur des Etats Unis à Abidjan, SEM Terence McCulley, a déclaré que la sécurité contraceptive est à la base du développement du capital humain. Le directeur général Afrique de l’ouest et centrale de la firme Bayer préconise la réduction du prix du contraceptif pour permettre au maximum de femmes d’avoir accès au produit. Il déplore le fait que 962 millions de femmes mariées utilisent le contraceptif dans la monde mais elles n’ont pas accès à l’information nécessaire.

GOMON Edmond
Commentaires


Comment