Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La COSYFOCI encourage le ministre des Eaux et Forêts à continuer de promouvoir la concertation avec les syndicats
Publié le dimanche 16 aout 2015  |  AIP
M.
© Ministères par DR
M. Mathieu Babaud DARRET, Ministre des Eaux et Forêts.
Comment




Abidjan- La Confédération des syndicats de la fonction publique de Côte d’Ivoire (COSYFOCI) s’est réjouie des relations du ministre des Eaux et Forêts, Mathieu Babaud Darret, avec les syndicats de son département et l’a encouragé à continuer de promouvoir la voie de la concertation.

« La COSYFOCI voudrait vous dire de cont inuer à promouvoir en toute chose le dialogue, la concertation pour la préservation de la paix sociale dans votre ministère », a déclaré son secrétaire général, Gaha Joël, lors de la journée de reconnaissance des syndicats à leur premier responsable, vendredi dans les locaux du zoo d’Abidjan.

Selon M. Gaha, le ministre a posé de grands pas certes mais sur le chemin qui mène au bonheur des travailleurs mais vu qu’il reste encore de nombreux défis à relever, il a plaidé pour que d’autres revendications du collectif portées à son attention ne soient pas vues comme « une marque de non reconnaissance du bienfait mais plutôt le souci d’améliorer d’avantages les conditions de vie ».

Il a demandé au ministre de ne pas faire partie de ces responsables qui pensent qu’u n syndicaliste doit être « réprimé sévèrement si jamais il essaye de poser une revendication de quelque nature qu’elle soit », car c’est une attitude qui viole les dispositions des textes nationaux et internationaux relatif au droit syndical.

Le représentant de la COSYFOCI a indiqué au ministre la disponibilité de son mouvement à demeurer aux cotés de ses camarades syndicalistes des Eaux et Forêts pour l’accompagner sur le chemin qui mène à « un partenariat gagnant-gagnant », gage de la sauvegarde de la paix dans la quête de l’émergence.

Au cours de cette journée de reconnaissance, le porte-parole du collectif des trois syndicats du ministère des Eaux et Forêts, Pléya Kiéda, a formulé trois revendications qui portent sur l’harmonisation du taux de bail, l’acquisition de nouveaux équipements et la mise en place d’une véritable régie.

(AIP)
fmo/cmas
Commentaires


Comment