Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le gouvernement promet d’améliorer la qualité de l’énergie dans le pays dès décembre (Ministre)
Publié le dimanche 16 aout 2015  |  AIP
Renforcement
© Abidjan.net par Marc Innocent
Renforcement du réseau électrique: Adama Toungara sur les chantiers en cours de réalisation
Vendredi 14 Août 2015. Abidjan. Le ministre du pétrole et des énergies, Adama Toungara a effectué une visite de terrain sur les chantiers des postes électriques devant servir à renforcer le réseau électrique du District d`Abidjan. Ph : le ministre Adama Toungara
Comment




Abidjan- Le ministre du Pétrole et de l’Energie, Adama Toungara, assure que le gouvernement travaille pour améliorer la qualité de l’énergie fournie aux populations et aux industries d’ici décembre 2015.

Il a réitéré cet engagement lors d’une visite de plusieurs chantiers de construction de nouveaux ouvrages de production et de transport d’énergie électrique, vendredi à Abidjan.

La visite a concerné les chantiers de la construction de la turbine à vapeur de 111MW de CIPREL et du poste d’Anoumabo, du renforcement du poste de la Riviera. Ils font partie des travaux de 24 transformateurs ou en cours d’installation sur 36 postes envisagés pour améliorer la qualité du courant.

"Je voudrais rassurer l’ensemble des populations et des industriels établis en Côte d’Ivoire. Avec l’achèvement en fin 2015 de la majorité de ces projets engagés par le gouvernement de Côte d’Ivoire, une amélioration significative de la qualité de l’électricité sera ressentie à Abidjan et à l’intérieur du pays", a déclaré Adama Toungara.

Selon le ministre Toungara, ce sont environ 1 500 milliards de FCFA d’investissements qui ont été engagés depuis 2011 pour réaliser les différents chantiers de projet à court terme concernant notamment la production, le transport et la distribution de l’électricité.

"Un plan a été dressé, il s’agissait d’abord de produire. Nous avons donc installé les capacités de production. Je rappelle que nous étions aux environs de 1300 mégawatts de capacité installée, aujourd’hui nous nous trouvons à 1872 mégawatts. Nous venons avec un programme de construction de 1500 km de ligne. On a augmenté nos capacités de production de près de 40%", a expliqué le ministre.

Au final, a révélé le ministre, il s’agit de la production de 1772 mégawatts à partir d’Azito et qui sera portée à 1885 mégawatts en fin 2015 avec la mise en service de la turbine de CIPREL pour aboutir à 2450 mégawatts en 2017, avec la mise en service du barrage de Soubré et de Grand-Bassam. Tout ceci, pour un coût de 3500 milliards de FCFA, en cours d’instruction sur l’ensemble du territoire pour la période 2016-2020.

M. Toungara a lié les perturbations connues dans la fourniture depuis 2011 à la vétusté des installations et à l’inexistence d’investissement avant cette période. Il a rassuré de la fourniture d’électricité de qualité. "Les difficultés que nous avons connues hier sont plus que ce que nous connaissons aujourd’hui et seront terminées d’ici décembre 2015", a-t-il affirmé.


ik/cmas
Commentaires


Comment