Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

JNVA 2015 : voici les retombées du lobbying de Jennifer Ceres
Publié le lundi 17 aout 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Cinquième
© Autre presse par AVA
Cinquième édition des Journées nationales de valorisation de l’agriculture, des ressources animales et halieutiques (JNVA)
Mercredi 12 août 2015. Daoukro. La cinquième édition des Journées nationales de valorisation de l’agriculture, des ressources animales et halieutiques ( JNVA ) s’est ouverte en présence de l’ex-chef de l’Etat ivoirien Aimé Henri Konan Bédié et du président de l’Assemblée nationale Guillaume Kigbafori Soro, autour du thème, "financement des activités agro-pastorales en Côte d’Ivoire, quelles strategies ?".
Comment




Les Journées Nationales de Valorisation de l’Agriculture des Ressources Animales et halieutiques (JNVA) ouvertes le mercredi 12 août dernier à Daoukro, ont fermé leurs portes le vendredi 14 août 2015. Au-delà du challenge de mobilisation réussi, Mme Jennifer Ceres de l’Agence de valorisation de l’agriculture (AVA), initiatrice de l’évènement peut se féliciter d’être en passe d’atteindre un objectif capital.

L’Agence pour la valorisation de l’Agriculture (AVA) a obtenu de la préfecture de l’Iffou, la création d’un comité de suivi des actions de développement inscrites dans les objectifs spécifiques des JNVA. Ainsi un appui technique et financier sera accordé à une vingtaine de coopératives. Ces structures verront leurs capacités renforcées pour passer sociétés coopératives. A noter que selon les agencements dictés par l’HOADA, seules les sociétés coopératives peuvent obtenir des financements conséquents pour booster leurs activités.

Une autre trace laissée par les JNVA dans cette région, concerne le vaste projet de bancarisation du monde paysan. D’autant que les experts ont convenu du fait que les producteurs agricoles ont difficilement accès aux banques. Par exemple, 80% des établissements financiers étant concentrés en zone urbaine et accordent d’ailleurs rarement des crédits paysans. Raison pour laquelle, l’AVA et la Caisse d’Epargne se sont mises ensemble pour la mise en œuvre dudit projet qui aura pour conséquence de faciliter le financement de l’agriculture et l’élevage à commencer par cette partie de la Côte d’Ivoire.

Aussi, l’agence de Jennifer Ceres fera réaliser bientôt un projet de plantations commerciales clefs en mains, précisément de cultures vivrières, à Daoukro. Cette action en faveur des jeunes et des femmes de ladite région, s’appuiera sur la technicité de la structure Mon Hevea.com qui a conclu sur place un partenaire avec l’AVA. En outre, le lobbying de Mme Ceres auprès de ses partenaires a aboutit à l’ouverture les jours à venir, d’une agence de l’assureur Serenity Assurance dans l’Iffou. Histoire de permettre aux producteurs agricoles de bénéficier de polices d’assurance dans l’exercice de leur métier. En sus, les JNVA 2015 ont fait parler leur composante sociale. Cent cinquante (150) paysans ont bénéficié gratuitement de soins de santé. Une opération marquée par des interventions chirurgicales contre l’hernie pilotée par l’ONG La Vie.

OG
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3451 du 14/8/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment