Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Fin du projet MENET/ PEPFAR : le gouvernement ivoirien peut continuer ce que nous avons commencé ensemble, estime l’ambassadeur des USA
Publié le mardi 18 aout 2015  |  AIP
Lancement
© Primature par DR
Lancement officiel des activités de la nouvelle Pharmacie de la santé publique (Psp)
Vendredi 03 octobre 2014. Abidjan. Le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan a procédé , à Treichville, au lancement officiel des activités de la nouvelle Pharmacie de la santé publique (Psp). Photo : S.E. M. Terence Patrick Mc Culley, ambassadeur des Etats Unis en Côte Ivoire
Comment




Abidjan - L’ambassadeur des USA en Côte d’Ivoire, Terence Patrick Mc Culley a assuré que le gouvernement ivoirien peut continuer le travail commencé ensemble depuis 2008 dans le cadre de la lutte contre le SIDA, en présence de la première responsable du ministre de l’éducation nationale et de l’enseignement technique (MENET), Kandia Camara.

"Nous avons clôturé ce projet avec des résultats concrets qui vont permettre au gouvernement ivoirien et plus précisément au MENET de continuer ce que nous avons commencé ensemble", a assuré l’ambassadeur des USA en Côte d’Ivoire, Terence Patrick Mc Culley lors d’une cérémonie déroulée, mercredi, à Abidjan.

Il a marqué sa satisfaction à la ministre Kandia Camara pour avoir mis, tout au long de ce projet, de l’énergie dans la réalisation des o bjectifs.

Le Plan d’urgence du président pour la lutte contre le SIDA (PEPFAR), rappelle-t-on, constitue le plus large programme d’investissement du Gouvernement américain en faveur de la Côte d’Ivoire avec près de 50 millions de dollars engagés par an pour améliorer la capacité des institutions ivoiriennes et des particuliers à répondre aux effets dévastateurs du virus VIH/SIDA.

"Le projet PEPFAR a commencé il y a plus de 10 ans en partenariat avec le MENET qui fait de la sensibilisation en milieu scolaire son credo pour sensibiliser les jeunes de ce que c’est le VIH-SIDA, les Life Skills. Ce projet se termine mais notre partenariat avec le gouvernement de Côte d’Ivoire en matière de lutte contre le VIH-SIDA va continuer à travers le programme PEPFAR qui est un programme national", a rassuré McCulley .

Il s’est dit convaincu de parvenir à bâtir une école, sans nouvelle infection à VIH, sans discrimination liée au VIH, sans cas de décès lié au Sida avec la mise en œuvre du Plan de pérennisation élaboré avec l’ensemble avec nos partenaires, unis aujourd’hui et demain.

Le directeur de cabinet du MENET, Kabran Assoumou, a pour sa part affirmé que la "vision ou la transmission du VIH-SIDA est stoppée car la prise en charge, l’offre des soins et soutien aux OEV scolarisés, aux personnes affectées ou infectées par le VIH du MENET sont effectives et totales. Et l’impact du Sida sur les élèves, les enseignants et autres personnels administratifs et d’encadrement est atténué par un meilleur rendement". Il a remercié le gouvernement américain pour son s outien.

(AIP)
ik/akn/kam
Commentaires


Comment