Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : 33 candidats enregistrés pour la présidentielle en octobre, un record
Publié le mercredi 26 aout 2015  |  AFP
Révision
© CEI par DR
Révision de La Liste Electorale :La CEI a remis la liste provisoire aux partis pour observations.
Mardi 28 juillet 2015 . siège de l’Institution à Abidjan-II Plateaux . Le Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI), M. Youssouf Bakayoko, a procédé comme promis, à la remise de La Liste Electorale Provisoire (LEP) aux partis et groupements politiques.
Comment




Abidjan - Trente-trois candidats, dont trois femmes, ont déposé leur dossier pour l’élection présidentielle du 25 octobre en Côte d’Ivoire, cruciale pour la stabilisation du pays après la crise postélectorale de 2011 qui a fait 3.000 morts, a annoncé mardi la Commission électorale.

"Au total, ce sont trente hommes et trois femmes qui ont fait acte de candidature", souligne un communiqué du service de communication de la Commission électorale indépendante (CEI) ivoirienne, chargée de l’organisation du scrutin.

"C’est un record car c’est la première fois qu’on atteint ce nombre pléthorique", a expliqué à l’AFP Gervais Coulibaly, vice-président de la CEI. En 2010, la CEI avait enregistré 20 candidatures à la présidentielle contre moins les années précédentes dans ce pays abonné aux élections multipartites qu’en 1990.

Ouverts le 4 août dernier, les enregistrements des candidatures auprès de la CEI se sont clôturés mardi à 17 heures (GMT et locales). La CEI dispose désormais de 72 heures pour transmettre les dossiers de candidatures au Conseil constitutionnel ivoirien qui devra rendre public la liste définitive le 10 septembre, soit 45 jours avant le scrutin.

Outre Alassane Ouattara, candidat à sa propre succession et favori, l’ex-Premier ministre ivoirien Charles Konan Banny et Pascal Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI), le parti de l’ex-chef de l’Etat Laurent Gbagbo, en pleine dissension, ont déposé leur candidature. Ces personnalités ont été suivies par Mamadou Koulibaly, fondateur du Lider
et ancien président de l’Assemblée nationale sous Gbagbo, Amara Essy, ancien
ministre des Affaires étrangères (1990-1999) de Côte d’Ivoire et le député de
la majorité Bertin Konan Kouadio.

Le scrutin sera ouvert à 7 heures (GMT et locales) et clos le même dimanche 25 octobre 2015 à 17 heures. Plus de 300.000 nouveaux électeurs (un nombre bien inférieur aux
prévisions) se sont inscrits sur les listes électorales. Au total, la liste électorale définitive, dont la publication est attendue fin août, devrait comporter 6,2 millions d’électeurs environ.

Alors que 5,7 millions de personnes étaient inscrites sur les listes électorales du scrutin de 2010 - 4,6 millions avaient voté -, le dernier recensement de la population, effectué en 2014, faisait état de 8 à 9 millions de majeurs. Soit 2,3 à 3,3 millions de nouveaux électeurs potentiels

En 2010-2011, plus de 3.000 Ivoiriens avaient été tuées en cinq mois de violences causées par le refus de Laurent Gbagbo de reconnaître la victoire d’Alassane Ouattara à la présidentielle de novembre 2010.

ck/eak/gkg
Commentaires


Comment