Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Ouverture à Daoukro de la 27è édition du Séminaire national de l’AEEMCI
Publié le mercredi 26 aout 2015  |  APA
Comment




Daoukro (Côte d’Ivoire)- La 27è édition du Séminaire national de formation islamique de l’Association des élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire (AEEMCI) s’est ouverte, dimanche, à Daoukro , a constaté APA sur place dans cette localité du Centre-Est de la Côte d’Ivoire située à environ 243 km d’Abidjan.

Se prononçant sur le thème central de cette édition, « AEEMCI, 40 après : quelles ressources humaines pour le rayonnement de l’islam ? » , Fousséni Dembélé, ancien de la structure, par ailleurs Directeur de cabinet du ministère de la culture et de la francophonie , a souligné que l’Association des élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire est une école de formation qui met à « la disposition de la nation des cadres compétents et probes dans divers secteurs d’activités tant dans le public que dans le secteur privé » .

" Cette jeunesse doit savoir qu’elle est héritière d’une histoire .Vous devrez être des meilleurs, l’islam est la religion du juste milieu, de l’ouverture, de la tolérance", a-t-il expliqué en conseillant à ses cadets de "travailler, étudier et emprunter toutes les voies du savoir" .

Dr Siaka Traoré , enseignant chercheur à l’université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan a, au nom du ministre auprès du premier ministre chargé du budget, Aboudramane Cissé invité la jeunesse de l’AEEMCI à la culture de l’excellence dans le milieu académique.

« Je vous demande de bien travailler à l’école .Plus, d’être excellent pour participer à la fin de votre cursus, au développement de notre pays. En effet, c’est avec des hommes et des femmes de qualités que nous pouvons comme le souhaite le Président de la République, aspirer à être émergent à l’horizon 2020 » a-t-il indiqué.

« La Côte d’Ivoire, notre pays va aborder dans quelques semaines, le 25 octobre prochain, un autre virage de son histoire avec l’élection présidentielle. En tant que jeunes, je vous demande d’être exemplaires durant toute la période électorale et demande également à tous nos guides religieux d’accroître les prières afin que tout se déroule normalement dans la paix », a insisté Dr Siaka Traoré .

L’Imam Central de cette association, Sékou Sylla, par ailleurs, porte-parole du Conseil supérieur des imams en Côte d’Ivoire (COSIM) faisant allusion à l’actualité sécuritaire en Afrique de l’ouest a recommandé à la jeunesse « d’éviter d’aller apprendre l’Islam via les réseaux sociaux notamment facebook car l’on ait exposé à beaucoup de choses".

"Notre Islam est un Islam tolérant .Le coran dit bien de ne pas tuer un humain innocent .Il faut éviter l’amalgame", a-t-il poursuivi , sensibilisant les jeunes filles à l’épineux problème des grossesses en milieu scolaire qui mine le monde éducatif ivoirien.

L’association des élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire est la première structure de jeunesse musulmane estudiantine et scolaire en Côte d’Ivoire. Dirigée par Mamadou Koné , l’AEEMCI est membre de plusieurs structures dont la convention nationale de la société civile ivoirienne.
Ce séminaire annuel de formation, a entre autres pour missions de former aux outils modernes de management et de leadership, promouvoir les valeurs civiques et républicaines, sensibiliser les participants sur les moyens de prévention de certaines pathologies et autres pandémies.
SY/ls/APA
Commentaires


Comment