Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Crise au Parti ivoirien des travailleurs : la bataille se transporte du siège devant le juge
Publié le lundi 31 aout 2015  |  Le Nouveau Réveil
Daniel
© Autre presse par DR
Daniel Aka Ahizi, président du Parti ivoirien des travailleurs (PIT)
Comment




Après le Fpi, c’est au tour du Pit de se transporter devant le juge. Vendredi dernier, le tribunal de première instance a rendu, en référé, une décision sur le litige foncier qui oppose les deux présidents du Pit, Aka Ahizi Daniel et Seka Seka. Selon nos sources, l’affaire a été renvoyée au 17 septembre pour être jugée au fond. Saisi par Aka Ahizi, le juge s’est déclaré compétent pour connaître du litige, mais a estimé que le contentieux sur le siège et le Qg du Pit renvoyait à une précédente saisine d’Aka Ahizi, cette fois-ci, sur la légalité du congrès extraordinaire tenu le 3 Août, par le camp Seka Seka. En conséquence, le tribunal a décidé de juger les deux affaires en même temps. Le plaignant Aka Ahizi, lui, espérait s’entendre dire que son camp détenait toujours la propriété du siège et du Qg du Pit, deux espaces situés aux 220 Logements. Condamné à ses dépens, il se prévaut d’avoir gagné la partie. Dans l’entourage de Seka Seka, on y voit un «camouflet judiciaire» à Aka Ahizi, après son «échec politique cuisant». Début Août, un congrès extraordinaire a élu Seka Seka à la tête du parti et renouvelé les instances. Par la suite, les hommes du nouveau patron Seka Seka ont, le 19 Août, pris possession du siège et du Qg du parti fondé par Francis Wodié. Pour cause de litige, les deux sites sont sous scellés.

Par BENOIT HILI
Commentaires


Comment