Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La Journée nationale la solidarité sera célébrée dans le Guémon cette année
Publié le mercredi 2 septembre 2015  |  AIP
10eme
© Abidjan.net par Marc Atigan
10eme édition de la journée de la solidarité: Anne Ouloto anime un point de presse
En prélude à la journée nationale de la solidarité qui sera célébrée du 4 au 7 septembre prochain, Anne Ouloto, ministre en charge de la solidarite,de la famille, de la femme et de l`enfant a animé un point de presse pour donner des explications sur cette 10eme édition.
Comment




Abidjan - La dixième édition de la Journée nationale de la solidarité(JNS 2015) sera célébrée du 4 au 7 septembre à Bangolo ,Duékoué et Fengolo à l’Ouest dans la région du Guémon, a fait savoir mardi à Abidjan la ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Anne Désirée Ouloto.

Elle se fera autour du thème la « Solidarité nationale pour des élections transparentes et apaisées » et vise à promouvoir et à renforcer les fondements idéologiques, culturels et sociaux de solidarité et de cohésion entre les composantes de la société ivoirienne avant les presidentielles d’octobre prochain.

La JNS 2015 sera ponctuée entre autres de tournoi de football, de sensibilisation sur la solidarité, la cohésion sociale, d’opération de don de sang, de remises de dons aux populations, de danses et de décoration dans l’ordre national de la solidarité.

Mme Ouloto a expliqué lors de la cérémonie de lancement de la JNS à son cabinet, que le Guémon a été choisi parce qu’en 2010 la crise post électorale en Côte d’Ivoire a été « particulièrement difficile dans cette région », d’où la nécessité d’interpeller les populations pour qu’en 2015 l’on ait droit à un scrutin paisible.

Par ailleurs, elle a exhorté les populations à s’approprier la JNS en vue de cultiver l’esprit de fraternité, de paix, et de partage « car sans la solidarité la société se déshumanise ».

Deux familles ayant bénéficié de soutien financier pour des soins de santé ont témoigné leur « infinie reconnaissance » au gouvernement de Côte d’Ivoire. Ce sont les familles de la petite Ouattara Fatim qui a hauteur de 11 millions de F CFA,a pu retrouver le sourire après avoir été brulée au second degré suite à un incendie, ainsi que celle de dame H.C.G qui a reçu pour sa part 9 467 600 FCFA pour se lib&eacut e;rer de l’éléphantiasis.

(AIP)

amak/tm
Commentaires


Comment