Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Gaoussou Touré (ministre des Transports) justifie la déclaration de son patrimoine : C’est désormais la règle en Côte d’Ivoire
Publié le mercredi 2 septembre 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Lancement
© Ministères par DR
Lancement de la campagne de sensibilisation à la sécurité routière
Lundi 30 mars 2015. Abidjan. Lancement de la campagne de sensibilisation intensive à la sécurité routière à l’occasion des fêtes de pâques 2015 à l`ex-corridor de Gesco, à Yopougon. Photo: le ministre des Transports, Gaoussou Touré.
Comment




Enième personnalité du gouvernement ivoirien à se soumettre à cet exercice, Gaoussou Touré, le ministre des Transports, a déclaré son patrimoine, récemment dans les locaux de la Haute autorité pour la bonne gouvernance. Il a ensuite expliqué dans cet entretien, l’opportunité de cet acte qu’il venait d’accomplir.

Vous venez de procéder à la déclaration de votre patrimoine. A quoi cela répond-t-il ?
C’est la règle. Désormais en Côte d’Ivoire, toutes les autorités doivent déposer leur déclaration de patrimoine, notamment les ministres, les présidents de Conseil d’administration et les directeurs généraux. Donc, il était de notre devoir de venir accomplir cette mission ce jour.

Selon vous, y a-t-il lieu de s’inquiéter lorsque l’on est convoqué pour la déclaration de son patrimoine ?
Non. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter. C’est un exercice tout à fait normal. Et en rentrant au gouvernement, nous avons été très bien informés du fait qu’il fallait faire la déclaration du patrimoine. Donc, nous attendions tout simplement que la Haute autorité pour la bonne gouvernance nous informe pour que nous puissions nous exécuter.

La confidentialité de la déclaration de patrimoine ne porte-t-elle pas un coup à la bonne gouvernance dont l’une des exigences est la transparence ?
Il ne m’appartient pas d’agir au nom de la Haute autorité pour la bonne gouvernance. Mon devoir était tout simplement de faire la déclaration. Et le reste est l’affaire de la Haute autorité pour la bonne gouvernance.

Avez-vous un message à lancer à tous ceux qui sont soumis à cet exercice ?
Le message est simple. C’est de dire à tous les Ivoiriens qui sont concernés de ne pas hésiter et de venir remplir ces formalités qui sont une obligation de par la loi.


Propos recueillis par Alex A
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3464 du 2/9/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment