Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Jeux Africain 2015 : Voici les chances de médailles de la Côte d’Ivoire
Publié le mercredi 2 septembre 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Athlétisme/Diamond
© AFP par DR
Athlétisme/Diamond League d`Oslo: Murielle Ahouré arrive en tête sur 100m en 11.03s devant la jamaicaine Veronica Campbell
Jeudi 11 juin 2015.
Comment




C’est le vendredi 4 septembre 2015 que débutent, à Brazzaville au Congo, les XIe Jeux Africains. Ils s’achèveront le samedi 19 septembre prochain. 54 pays dont, la Côte d’Ivoire sont attendus. Le pays de Didier Drogba sera à Brazzaville avec 144 athlètes issus de neuf disciplines sportives. Il s’agit du Football, du Basketball, le handball, du judo, du taekwondo, du cyclisme, de l’athlétisme, des jeux paralympiques et de la Natation. Les huit premières disciplines ont été celles retenues par le ministère des Sports, et dont la participation sera financée par l’Etat. La Fédération Ivoirienne de Natation et de sauvetage, ira à Brazzaville à ses propres frais. Car, n’étant pas prise en compte dans le budget de la tutelle. Alors quelles sont les réelles chances de médailles de la délégation ivoirienne ? décryptage !

La Côte d’Ivoire à Brazzaville avec 144 athlètes, sans Murielle Ahouré

Pour ce qui est de la Fédération Ivoirienne d’Athlétisme (FIA), elle sera à Brazzaville avec une délégation de 10 athlètes. 10 athlètes dont les plus connus sont Ta Lou Marie-Josée, Méïté Ben Yussef, Koffi Hua Wilfried et Gueu Arthur. Seule l’absence de Murielle Ahouré assombri l’éclat de cette liste. Outre ce fait, les trois athlètes pré-cités sont tous des mondialistes et donc, de potentiels médaillés d’or à ces ‘’Jeux de Brazza’’. Ils reviennent d’un mondial raté à Pékin, en Chine, et brûlent d’envie de se racheter. Même si Koffi Hua (champion d’Afrique 2014 au 100 et 200 m) est complètement passé à côté de son premier mondial, il reste un baobab du continent. Ta Lou Marie-Josée (9e chrono mondial au 100 et 200 m et médaillée de bronze au dernier championnat d’Afrique) représentera la Côte d’Ivoire au sprint féminin. L’autre discipline qui vaudra, à coup sûr, des médailles à la Côte d’Ivoire est le taekwondo. Avec 16 Taekwondo’ins au total et non des moindres. On note la présence de Cisse Cheick Sallah Junior, médaillé d’or au Grand Prix de Moscou, le 16 août 2015. Un important tournoi organisé par la World Taekwondo Fédération (WTF) qui rassemblait les combattants mondiaux, les mieux classés au Ranking Olympique. Gbagbi Ruth Marie Christelle (en -62 Kg en Sénior), Traoré Aminata Charlène et autres sont également du voyage. Au football, c’est la sélection féminine qui représentera le pays. Touré Clémentine et ses “filles“, après un mondial 2015 raté au Canada, retrouvent ainsi la scène continentale. Té Flan Talita et Thibaut Danho, les nageurs ivoiriens qui ont réalisé de meilleures performances aux Mondiaux de natation en Russie sont gonflés à bloc pour remporter leur première médaille sous les couleurs de la Côte d’Ivoire.

Préparation difficile pour les équipes ivoiriennes

Les médaillées de bronze à la CAN 2014 en Namibie auront à cœur d’être sur le podium à cette compétition. Afin de faire oublier leur mauvaise expérience du Canada (3 matches 3 défaites). En tout cas, ces disciplines les plus susceptibles de faire entonner l’Abidjanaise à Brazzaville. Toutefois, les cinq autres disciplines ne méritent pas d’être négligées. Les 10 judokas, , 18 basketteurs, 18 handballeurs, 7 cyclismes et autres athlètes paralympiques sont déterminés à faire mentir ceux qui les qualifient d’outsiders. Seulement, les difficultés rencontrées pendant la préparation de la compétition laisse planer le doute sur leur capacité. Les moyens financiers pour la préparation étaient en effet limités. « Le ministère des Sports et Loisirs ne remet que 2000 FCFA par jour d’entraînement à chaque athlète. Des primes de transport qui très souvent, sont insuffisantes. En plus, elles seront payées au terme de la préparation », avait confié des athlètes de basket et des jeux paralympiques sur un site d’informations sportives. Le doute sur la qualité de la préparation subsiste donc.

J H K
Commentaires

Dans le dossier

Sport et autres disciplines
Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3464 du 2/9/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment