Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Art et Culture

Retour sur le Festagni 2015: Le commissaire général a soulagé les enfants du village Sos Aboisso
Publié le mercredi 2 septembre 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment




La région du Sud-Comoé a accueilli du mercredi 26 au dimanche 30 août 2015 la troisième édition du Festival des Arts et de la Culture Agni (Festagni).

Le rideau s’est refermé sur la troisième édition du rassemblement culturel du peuple Agni, porté par le thème « L’organisation sociétale et politique du peuple Akan ».
Sur le chemin du retour le lundi 31 Août 2015, Eric Ané, commissaire général du Festagni accompagné de la troupe Ahoussi de Kangandi et du Tam-tam parleur de Bongouanou, a fait une escale au Sos village des enfants à Aboisso. Il a expliqué aux enfants et responsables du village qu’après avoir égayé les plus grands, le convoi du festival des arts et de la culture Agni ne pouvait se rendre à Abidjan sans donner un sourire aux enfants du village Sos. Avant d’offrir du riz, de l’huile, de la boisson et autres nécessaires pour l’alimentation des enfants.
Réceptionnant les dons, Ayekpa Lambert, directeur des programmes au village Sos a traduit la reconnaissance de sa direction générale au commissaire Eric Ané pour son geste. « Ce n’est pas donné à tout le monde de faire ce que vous avez fait », a-t-il dit.


Réhabilitation du palais royal de Krindjabo
Lors de son allocution le samedi 29 août 2015 au cours de la cérémonie d’ouverture dans l’ancienne cour royale de Krindjabo, fief du royaume Sanwi, Eric Ané a invité les dignes fils de la région à réhabiliter l’ancien palais royal. « Ce que nous voyons n’est pas digne du royaume Sanwi. Nous voulons célébrer la 10ème édition du festival dans un palais digne de Nanan Amon N’Douffou V, Roi du Sanwi », a-t-il espéré.

Succès de la caravane
La troisième édition du Festagni a été marquée par la caravane culturelle initiée par le commissariat général du festival. Dénommée caravane culturelle pour la paix, la tolérance et la cohésion sociale, elle a sillonné plusieurs localités de la région du Sud-Comoé. Partie d’Adiaké le jeudi 27 août 2015, la caravane s’est rendue à Assinie, Adaou et Assouba. Le lendemain vendredi 28 août, elle est partie d’Aboisso à Ayamé. Avant de se rendre à Noé, ville frontalière entre la Côte d’Ivoire et le Ghana. Cette deuxième journée s’est achevée à Maféré. Le samedi 29 août fut consacré à la cérémonie officielle du festival. La caravane a repris de plus belle le dimanche 30 août 2015, où elle s’est rendue de Krindjabo à Affiénou. Au total, ce sont huit localités (villes et villages) du Sud-Comoé qui ont été visitées, pour le bonheur des populations qui sont sorti nombreux pour accueillir la caravane culturelle pour la paix, la tolérance et la cohésion sociale.

R-O, de retour d’Aboisso
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3464 du 2/9/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment