Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Gaoussou Touré et le Denguelé: "100% pour ADO ou rien"
Publié le lundi 7 septembre 2015  |  Partis Politiques
Gaoussou
© Partis Politiques par DR
Gaoussou Touré et le Denguelé se mobilisent pour la victoire du candidat Alassane Ouattara
Le district du Denguélé réaffirme sa ferme détermination à offrir un score sans appel de 100% au Président Alassane OUATTARA à la prochaine élection présidentielle d`octobre 2015. Et comme un seul homme, Cadres, Elus et populations ont décidé de s`unir autour du Ministre Gaoussou TOURE, pour la réalisation de cet objectif.
Comment




Le district du Denguélé réaffirme sa ferme détermination à offrir un score sans appel de 100% au Président Alassane OUATTARA à la prochaine élection présidentielle d’octobre 2015. Et comme un seul homme, Cadres, Elus et populations ont décidé de s’unir autour du Ministre Gaoussou TOURE, pour la réalisation de cet objectif. En effet, les populations des deux régions que compte le district (Folon et Kabadougou) sont sorties massivement le vendredi dernier à Madinani, le samedi à Tienko et le dimanche à Odienné, pour rendre hommage au Chef de l’Etat, pour ses nombreuses actions de développement réalisées partout en Côte d’Ivoire et particulièrement dans le district du Denguélé.

Face à ses parents à ses occasions, le Ministre Gaoussou TOURE, qui est le Coordonnateur-superviseur de la campagne d’ADO dans le Denguélé, a tenu à rendre un vibrant hommage au Président de la République pour ses qualités d’homme d’Etat. "Alassane OUATTARA est un grand homme d’Etat, car en plus d’être un bâtisseur il est un homme de parole. Il a dit qu’il transformera le Denguélé avant de le visiter et il l’a fait. Aujourd’hui notre district s’est métamorphosé, avec la réalisation de nombreuses infrastructures. Partout, il nous a offert des routes, des ponts, de l’électricité, des châteaux d’eau potable. Et à côté de cela, c’est grâce à lui que nous assistons aujourd’hui la reprise, après 17 ans d’interruption, des vols domestiques avec la compagnie aerienne nationale AIR Côte d’Ivoire à destination d’Odienné, capitale du district du Denguélé et de plusieurs autres localités", a d’entrée énuméré le Ministre TOURE. Pour le Coordonnateur de la campagne d’ADO dans le Denguélé, les régions du Kabadougou et du Folon sont des "soutiens naturels" de leur digne fils Alassane OUATTARA. Cest pourquoi, selon lui, elles ne réaliseront pas moins que le score qu’elles lui ont offert en 2010. "En 2010, nous avons été la zone ayant fait le plus grand score pour le Président OUATTARA, avec 98,3% des voix exprimées. Aujourd’hui, vu les actions du Président et ses réalisations, le Denguélé est plus que jamais mobilisé et prêt à lui offrir ses 100% de voix avec un taux de participation record comme ce fut le cas en 2010. Car nous comptons jalousement garder notre place de premier électeur de notre fils Alassane OUATTARA. Pour nous, le Denguélé c’est Alassane OUATTARA et Alassane OUATTARA c’est le Denguélé", a souligné le Ministre Gaoussou TOURE. Des interventions fortement appréciées par les populations qui ont promis mettre tout en oeuvre pour la réalisation de cet objectif. "Ici, c’est 100% pour ADO ou rien", ont insisté les différents intervenants.

Cette activité d’hommage au Président de la République a été doublée de l’investiture des Directions régionales de campagne du candidat Alassane OUATTARA dans les régions du Folon et du Kabadougou, avec pour coordonnateurs messieurs CISSE Sindou (Folon) et KONE Souleymane (Kabadougou). Ces cérémonies d’investiture ont été présidées par l’inspecteur d’Etat, le Ministre Niamien N’GORAN, émissaire du RHDP. Ce dernier, dans ses allocutions au cours des meetings de Tienko et d’Odienné, a salué l’engagement des filles et fils du Denguélé avec à leur tête le Ministre Gaoussou TOURE, à travailler pour une victoire éclatante du Président Alassane OUATTARA au soir du 25 octobre 2015.
Commentaires


Comment