Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Maîtrise de la tarification de l’électricité : Des pays africains œuvrent pour une expertise technique
Publié le mardi 8 septembre 2015  |  Le Nouveau Réveil
Electricité
© Autre presse par DR
Electricité - 2ème édition de la formation de haut niveau pour cadres sur la tarification.
L’Institut de la Francophonie pour le développement durable (Ifdd) et l’Autorité nationale de régulation du secteur de l’électricité (Anaré), organisent du 7 au 11 septembre à Abidjan, la 2ème édition de la formation de haut niveau pour cadres sur la tarification.
Comment




L’Institut de la Francophonie pour le développement durable (Ifdd) et l’Autorité nationale de régulation du secteur de l’électricité (Anaré), organisent du 7 au 11 septembre à Abidjan, la 2ème édition de la formation de haut niveau pour cadres sur la tarification, autour du thème, « La tarification de l’électricité ». Le ministre du Pétrole et de l’énergie, Adama Toungara a rappelé, hier, à l’ouverture de cette formation qui réunit plusieurs pays africains, que la régulation doit contribuer à l’amélioration des performances des secteurs régulés, tout en répercutant sur les consommateurs les gains engendrés, en termes d’amélioration de la qualité, de l’accessibilité et du coût du service. « Nous le savons, une bonne tarification garantit la qualité et la durabilité du service public, tout en assurant la viabilité des opérateurs qui y concourent. Elle est la clé du bon fonctionnement et du développement de nos services publics en réseaux » a-t-il dit. Le directeur général de l’Anaré, Hippolyte Ebagnitchié a souligné que ledit séminaire vise à relever le niveau de l’expertise des cadres respectifs en matière de tarification des services publics et de leur permettre d’en maîtriser tous les ressorts. « Ce séminaire donnera aux participants les outils et les mécanismes pour acquérir cette expertise dans l’intérêt de toutes les parties prenantes, à savoir l’Etat, les investisseurs privés et les populations », a-t-il dit.
Par FRANÇOIS BECANTHY
Commentaires


Comment