Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Cohésion sociale et gouvernance locale: La chefferie traditionnelle d’Abidjan en séminaire de formation
Publié le jeudi 10 septembre 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment




« Renforcement des capacités de la chefferie traditionnelle du district d’Abidjan en matière de cohésion sociale et de gouvernance locale ». Tel est le thème du séminaire de formation qui se tiendra les 8, 9 et 10 septembre 2015 au profit des chefs traditionnels du District Autonome d’Abidjan.
A la cérémonie d’ouverture de ce séminaire le mardi 8 septembre 2015 dans un hôtel à la Riviera, Bamba Cheick Daniel a livré le message du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Hamed Bakayoko. Il a indiqué aux chefs traditionnels d’Abidjan que leur participation à ce séminaire est le signe de leur ferme engagement à assumer efficacement ce rôle dans un contexte de bonne gouvernance et dans un climat social apaisé cher à M. Alassane Ouattara Président de la République. « Ce séminaire se présente comme une contribution importante à l’encadrement des chefs traditionnels en ce sens qu’il vise à les orienter, à l’effet d’assurer le meilleur accomplissement de leur mission dans l’intérêt supérieur de leur communauté et partant, de la nation tout entière », a ajouté le Directeur de cabinet du ministre d’Etat Hamed Bakayoko.
Bamba Cheick Daniel a également souligné que, dès sa prise de fonction, le Président de la République Alassane Ouattara a fait de la paix et de la bonne gouvernance des axes prioritaires de sa politique de reconstruction et de repositionnement de la Côte d’Ivoire sur la scène internationale.
Selon lui, ce combat du Président de la République implique chaque Ivoirien à quelque niveau de responsabilité qu’il soit. « Il nous engage à rechercher au quotidien, les moyens d’améliorer nos performances dans l’accomplissement de nos missions respectives qui indubitablement doivent converger vers l’émergence de la Côte d’Ivoire », a-t-il relevé.
Il a, par ailleurs, fait savoir aux chefs traditionnels que les textes d’application de leur statut ont été déjà pris pour certains, et sont en projet pour d’autres. « La mise en place des organes de la Chambre nationale des rois et chefs traditionnels sera bientôt effective », a-t-il poursuivi.
Présente à la cérémonie, Aïchatou Mindaoudou, la représentante spéciale du Secrétaire général de l’Onu en Côte d’Ivoire, a soutenu qu’il est important pour les chefs traditionnels d’être « mieux outillés ». Car pour elle, la chefferie traditionnelle doit plus que jamais jouer son rôle pour que les élections à venir soient apaisées.

Alex A
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3470 du 10/9/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment